Techno

Communication spatiale : des étudiants créent des antennes qui captent les signaux de satellites

L’antenne satellitaire des étudiants de l’Université des Mascareignes.

Des étudiants mauriciens sont en mesure de capter des signaux émis par environ 100 satellites en orbite basse autour de la terre. Ces jeunes, issus de cinq universités et de 12 écoles secondaires, ont participé à un atelier organisé par le Mauritius Research and Innovation Council (MRIC) du 30 novembre au 4 décembre 2020 au Forest Side State Secondary School (SSS). Ils ont créé leurs propres antennes satellitaires. 

Ces antennes, qui mesurent environ deux mètres de haut, sont divisées en deux parties. La partie supérieure plus étroite capte les Ultra High Frequences (UHF), alors que la partie basse plus large capte les Very High Frequences (VHF), comme l’expliquent Zeid Boodoo et Khemraj Gangaram, étudiants à l’Université des Mascareignes : « Les signaux en fréquences sont convertis en images graphiques sur l’ordinateur à travers un Software-defined radio (SDR). L’antenne capte les signaux des satellites qui survolent Maurice, même si elle est placée au sol. Elle n’a pas besoin d’être fixée en hauteur. » Les deux étudiants étaient interrogés par Le Dimanche/L’Hebdo.

Les données captées par ces antennes sont des informations non confidentielles émises par des satellites sur la météorologie, par exemple. Les étudiants pourront notamment capter et étudier les données qui seront émises par le nano-satellite mauricien qui a été complété et qui devrait être lancé dans l’espace en février 2021. Le satellite aurait dû quitter le Japon pour la Station spatiale internationale (ISS) en novembre dernier, mais le décollage a été repoussé à cause de la pandémie de Covid-19 selon le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !