Législatives 2019

Commission électorale : le Mouvement Patriotique enregistré par Ganoo et le tandem Barbier-Bumma

Lequel de deux groupes pourra utiliser le nom du «Mouvement Patriotique» et le symbole de la rose ? Il faudra attendre la décision du Commissaire électoral, Irfan Raman qui sera connu lors d’un point de presse, le samedi 12 octobre. Il officialisera la liste finale des enregistrements des partis politiques et des alliances en marge des élections législatives 2019.

Rappelons qu’Alan Ganoo a décidé de s’allier pour ce scrutin législatif à l’Alliance Morisien (MSM-ML). A l’opposé, le groupe mené par Jean-Claude Barbier et Atma Bumma a choisi de rallier l’Alliance Nationale (PTr-PMSD).

Pour rappel, les deux groupes (le tandem Jean-Claude Barbier et Atma Bumma d'un côté et le clan Alan Ganoo de l'autre) qui revendiquent tous les deux la paternité du nom et des symboles du Mouvement Patriotique ont rempli leurs formalités à l'Electoral Supervisory Commission (ESC).

Ce vendredi matin, la Cour suprême avait tranché en faveur du tandem Jean-Claude Barbier et Atma Bumma autour de l'utilisation du nom et de l'emblème du MP. Avant qu’Alan Ganoo ait déclaré qu’il est «faux de dire» que le tandem Barbier et Bumma, a obtenu «le droit d’utiliser le symbole et les sigles du MP» en marge du scrutin législatif du jeudi 7 novembre.

Pour l’ancien président du MP, c’est au tour du Commissaire électoral «de donner son avis samedi». «Nu le a la case départ. Nu pann perdi okenn sinbol» «Le Mouvement patriotique est mon bébé» a-t-il insisté.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !