Live News

Commission d’enquête sur la drogue : un employé d’une agence de voyages entendu pour avoir enregistré 28 000 cartes SIM à son nom

Les travaux de la commission d’enquête sur la drogue ont été marqués ce lundi 7 août par l’audition de Kailash Hurkoo, Accounts Clerk d’une agence de voyages. Il a été entendu pour avoir enregistré 28 000 cartes SIM à son nom. Quatre d’entre elles ont été en contact avec des trafiquants de drogue en prison. 

Kailash Hurkoo a affirmé ne rien savoir de ces appels. Il a avancé qu’il a simplement pris possession de ces cartes SIM pour les remettre aux touristes de son agence. Il a expliqué que chaque semaine, Happy Planet Ltd achète plus de 200 cartes SIM de la compagnie Emtel. Et qu’en tant qu’Accounts Clerk, il a la responsabilité de prendre possession de ces cartes. Raison pour laquelle son nom figure sur les fichiers d’enregistrement. Il a aussi affirmé qu’une fois leur séjour terminé, les clients doivent rendre la carte à l’agence. 

Le président de la commission d’enquête, Paul Lam Shang Leen, lui a alors demandé comment ces cartes ont pu être utilisées par des trafiquants avant de lui préciser que « akoz sa nou finn apel ou. Ou ene danger public». Kailash Hurkoo a expliqué que trois mois après l’activation de ces cartes, l’opérateur aurait dû les désactiver. Mais cette étape n’a pas été accomplie, selon lui.

Sam Lauthan, l’un des accesseurs de l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, a alors fait comprendre à l’Accounts Clerk qu’un réseau a été à l’œuvre pour récupérer ces cartes SIM afin que certains appels ne soient pas retracés. Kailash Hurkoo a conclu en déclarant que la carte SIM qu’il utilise n’est pas enregistrée à son nom mais au nom de sa soeur, car à l’époque il était mineur. 

D’autre part, l’avocat Anupam Kandhai a une nouvelle fois été auditionné par la commission d’enquête sur la drogue ce lundi 7 août. Il a maintenu ce qu’il avait dit lors de sa première audition devant la commission à l’effet que c’est Sanjeev Nunkoo qui avait réglé l’amende du trafiquant Jackson Kamasho. Tour à tour, Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs ont fait comprendre à Me Kandhai qu’ils ont relevé plusieurs contradictions dans son témoignage.

La séance a aussi été marquée par l’audition d’un autre avocat : Me Coomara Payendee. Il a été entendu pour des « unsolicited visits » à la prison. La commission lui a expliqué que l’ex-détenu Jackarie Bottesoie avait affirmé qu’il n’avait jamais sollicité les services de l’avocat (Me Coomara Payendee). Ce dernier a répondu que c’est par l’entremise d’un condamné que ses services ont été sollicités pour revoir les conditions de détention de Jackarie Bottesoie. 

Paul Lam Shang Leen a alors lancé à l’homme de loi : « You went there to tell him not to implicate Mister Velvindron ». Selon les entrées de la prison, l’avocat a rendu visite à quatre autres condamnés. Me Payendee a dit ne pas se souvenir de ces visites.

Al Khizr Ramdin 
Cédric Ramasawmy

Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation