Actualités

Commission d’enquête sur la drogue : Sam Lauthan demande le rejet de la requête de Roubina Jadoo-Jaunbocus

Me Roubina Jadoo-Jaunbocus Roubina Jadoo-Jaunbocus est appelée à répondre le 26 novembre 2018.

C’est au moyen d’un affidavit juré, que l’ancien ministre de la Sécurité sociale et l’un des deux assesseur de la commission d’enquête sur la drogue, Sam Lauthan, a répondu à la requête de l’ex-ministre et avocate Roubina Jadoo-Jaunbocus. L’assesseur invite la Cour suprême à rejeter la demande de l’avocate.

La demande de révision judiciaire logée par Me Roubina Jadoo-Jaunbocus a été appelée en Cour suprême, le lundi 12 novembre devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen. L’ancienne ministre de l’Égalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a obtenu l’autorisation de la Cour suprême de contester les extraits du rapport de la commission d’enquête sur la drogue la concernant. Elle demande maintenant à la Cour suprême de revoir les critiques contre elle dans le rapport de la commission présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen. Rappelons qu’elle avait démissionné de son poste après la publication du rapport.

À l’appel de l’affaire, la commission d’enquête sur la drogue a fait déposer un affidavit juré par Sam Lauthan, un des assesseurs de la commission. Affidavit juré au nom de Paul Lam Shang Leen et du Dr Ravind Kumar Domun, le deuxième assesseur de la commission.

Dans le document, Sam Lauthan fait valoir qu’il fallait lire dans le rapport de la commission d’enquête que Me Roubina Jadoo-Jaunbocus a reçu le 29 avril 2008 la somme de Rs 50 000 d’une dénommée Maria Cupidon (arrêtée pour importation d’héroïne), somme devant être transmise au trafiquant Christopher Kabinda et non Kamasho.

Sam Lauthan fait valoir que la commission d’enquête s’est basée sur des dépositions assermentées de l’assistant-surintendant de police, Hector Tuyau. « La commission d’enquête a recommandé une enquête approfondie des autorités compétentes, elle n’a pas tiré de conclusions », lit-on dans l’affidavit.

Sam Lauthan ajoute que l’ancienne ministre a eu l’opportunité de s’expliquer sur les informations reçues contre elle. Notamment sur un appel téléphonique passé au trafiquant de drogue Peroomal Veeren le 2 juin 2014 alors que celui-ci purge une peine de prison et les visites non sollicitées de Me Roubina Jadoo-Jaunbocus à la prison.

En conclusion, Sam Lauthan réclame que la Cour suprême rejette la demande de l’ex-ministre. L’affaire sera appelée le 26 novembre pour que Me Roubina Jadoo-Jaunbocus réponde à l’affidavit de la commission.


Une étape remportée pour Me Raouf Gulbul

L’avocat et candidat battu du MSM dans la circonscription Port-Louis Maritime/Port-Louis Est, Raouf Gulbul, a remporté une première manche le 12 novembre 2018. Il a été autorisé à contester les extraits du rapport de la commission d’enquête le concernant. Me Raouf Gulbul a aussi logé une demande de révision judiciaire en Cour suprême. Il demande de revoir les critiques émises contre lui dans le rapport de la commission sur la drogue concernant des propriétés détenues conjointement avec sa femme, la juge Rehana Mungly-Gulbul.

Me Coomara Pyneandee se heurte à une objection

Lundi également, la motion de l’avocat Coomara Pyneandee a été appelée devant la Cour suprême. Le vice-président du Comité des Nations-Unies sur les droits des personnes handicapées, Me Coomara Pyaneandee, demande à la Cour suprême de revoir les critiques de la commission d’enquête sur la drogue le concernant. Il a été autorisé à contester les extraits du rapport. Toutefois, Me Doorgesh Kumar Manikaran, Senior State Attorney et représentant la commission d’enquête, a soutenu qu’il objectait à la requête de l’avocat qui demande l’annulation des extraits du rapport. L’affaire sera appelée le 26 novembre.