Actualités

Commission Britam : audition du patron de BDO pour conclure

Cour suprême

Les travaux de la commission d’enquête sur la vente des actions de la BAI dans Britam Kenya sont sur le point de prendre fin. La commission, présidée par l’ancien juge Bhushan Domah, procèdera à l’audition du  patron de la firme comptable BDO, Afsar Ebrahim. Ce dernier devait comparaître durant l’audition de cette semaine, mais n’a pu être présent. La commission s’est particulièrement intéressée au rôle joué par la firme dans la transaction controversée.

Durant l’audition qui a eu lieu mercredi, ce sont les explications de Sanjiv Issary, CEO de la National Property Fund Ltd (NPFL), qui auront le plus retenu l’attention. Le board de la NPFL s’est réuni le 20 juin 2016 dans les locaux de BDO à Ébène, plutôt que dans ses propres locaux à Port-Louis. Le CEO n’a pas été en mesure d’expliquer qui avait pris la décision de tenir la réunion dans un tel lieu.  Prakash Seewoosunkur, COO de la Financial Services Commission (FSC), a également été entendu sur le rapport rédigé par BDO sur la situation suivant le crash de la BAI. Sattar Hajee Abdoula, un des assesseurs, s’est  dit notamment étonné qu’un tel rapport ait pu être rédigé en 48 heures à peine et Bhushan Domah a souligné, pour sa part, que le rapport était signé « BDO », au lieu du nom d’un individu, comme le veut l’usage.

Bénito Elisa, ancien conseiller du ministre Roshi Bhadain, a également comparu devant la commission. Il a nié qu’il avait fait pression sur les membres du conseil d’administration de la NPFL pour qu’ils signent un document validant le transfert des actions de Britam Kenya.