Xplik ou K

Comme une odeur de pigeon dans l’air… 

pigeon

Jaywantee P., âgée de 55 ans, se plaint d’une odeur pestilentielle causée par le grand nombre de pigeons qui occupent une cavité située sur le toit de la maison de son voisin. La femme, qui habite Jokhoo Road, Nouvelle-Découverte, est d’autant plus désemparée qu’il y a un enfant de sept ans, atteint du cancer, qui vit chez elle. L’enfant est lui aussi condamné à respirer cet air pollué. L’odeur et autres désagréments causés par les volatiles représentent une véritable nuisance pour toute la famille. 

Quand Jaywantee a contacté le service sanitaire, elle affirme qu’on l’a redirigée vers la police de l’environnement. Cette instance lui aurait demandé de se tourner vers le ministère de l’Agro-industrie. Mais la plaignante soutient que la situation est toujours la même. 

S’agissant d’une question de santé publique, la rédaction d’Explik ou Ka a contacté le ministère de la Santé. Son attaché de presse, Jameer Yeadally, a promis de soulever ce problème avec les inspecteurs sanitaires. Il a également donné l’assurance qu’il enverrait un officier du ministère de la Santé pour faire un constat de la situation et que les mesures appropriées seraient prises. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !