Live News

Comité parlementaire de l’Icac : l’affaire St-Louis s’invite aux débats

Une première réunion, qualifiée de très animée, a eu lieu ce jeudi matin lors de la rencontre du comité parlementaire de l’Independent Commission Against Corruption (Icac), depuis sa mise sur pied, le 14 février dernier. 

Outre les dépenses de la cet organisme, l’affaire St-Louis s’est invitée aux débats, en présence de Navin Beekharry, directeur général (DG), de l’Icac, 

La Parliamenatry Private Secretary (PPS), Tania Diolle et le député travailliste Farhad Aumeer ont demandé des précisions au DG de la Commission anti-corruption concernant les pouvoirs d’une commission d’enquête et celles de l’Icac, surtout dans le contexte actuel. 

S’en sont suivies des explications de Navin Beekharry. Toutefois, il a été interrompu par les députés travaillistes Patrick Assirvaden et Ritesh Ramphul. Les deux députés rouges n’étaient pas d’accord que ce sujet soit abordé lors de la rencontre. Ils ont affirmé que le forum n’était pas approprié car le DG de l’Icac est « juge et partie ». 

Par ailleurs, Ritesh Ramphul a formulé une demande pour que la brigade anticorruption puisse enquêter sur les subsidiaires du Central Electricity Board. Car il estime qu’il n’y a pas de transparence dans les exercices d’appel d’offres. Le DG de l'Icac a affirmé qu’il prendra cette requête en considération 

Le député Ashley Ittoo a, lui, demandé des statistiques concernant la progression des enquêtes entreprises par l’Icac. A chaque rencontre de la réunion parlementaire, ce sera une tâche difficile, a fait comprendre Navin Beekharry. Toutefois, les membres de l’opposition ont insisté pour une meilleure collaboration entre l’Icac et les autres ‘Law Enforcement Agencies’ telles que la Financial Intelligence Unit, la police, et la Banque de Maurice, entre autres.
 
« Un très bon début » 

Les membres de l’opposition, s’exprimant sur cette première réunion, ont dit que c’était « un très bon début ». 

Selon Patrick Assirvaden, « c’était une première prise de contact où ils ont épluché le budget de l’Icac ». Le député du PMSD, Khushal Lobin, soutient également que la réunion s’est bien passée, souhaitant que cette interaction se poursuive. 

Du côté du gouvernement, la Chief Whip Naveena Ramyead, qui a présidé ce comité, affirme que l’agenda était bien établi. Les autres membres qui étaient présents sont : Dorine Chukowry, Anjiv Ramdhany, Tania Diolle, Ashley Ittoo,  Farhad Aumeer et Dhananjay Ramful. La prochaine séance est prévue jeudi prochain.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !