People

Comédie musicale - Julian Seblin : dans la peau de «La Bête»

Julian Seblin Julian Seblin a participé à de nombreux concours de chants de 2011 à 2018.

En juin prochain, il incarnera « La Bête » dans la comédie musicale « The Enchanted World of Beauty and the Beast ». Julian Seblin, 31 ans, chanteur, gagnant de Nou Pays Nou Lamizik en 2013, sera de retour sur le devant de la scène, cette fois dans un nouveau registre lyrique.

Son objectif : booster sa carrière et vivre une expérience musicale inédite. Cette année c’est dans une nouvelle aventure que Julian Seblin, 31 ans, a décidé de s’embarquer. À l’aise sur scène et connu de l’univers musical, il incarnera « La Bête » dans la comédie musicale « The Enchanted World of Beauty and the Beast. » Pourtant, il se décrit comme un grand timide et un grand solitaire… tout comme son personnage d’ailleurs.

Cet enfant de Trou-d’Eau-Douce a fait de son amour pour le chant son gagne-pain. Il a commencé le chant dans la chorale de l’église avant d’intégrer le conservatoire pour des cours de flûte à bec, flûte traversière et solfège. « J’ai suivi ces cours pendant sept ans, mais je ne les ai jamais finis.» La chanson a toujours coulé dans ses veines. Il poussait souvent la chansonnette lors des réunions de famille,.

Toutefois, c’est bien plus tard que Julian comprend qu’il avait un penchant pour l’écriture et les langues. « J’ai commencé à composer mes propres morceaux en anglais et en français. Je me souviens encore de la première chanson que j’avais composée et enregistrée dans un petit studio. » Ce fut le départ de plusieurs autres compositions mais aussi des compétitions. Finaliste de Project Star en 2009, troisième au concours MBC Star en 2011, Mr Radio Plus en 2011, il participera aussi au concours Talents by Move et remportera le concours Nou Pays Nou Lamizik en 2013. Un concours qui lui a valu la sortie de trois morceaux en 2018: « Gigolo », « Me demande pas » et « If I can’t have your love ». L’année dernière c’est sur la scène de la première édition de VIBE MORIS que le public l’avait retrouvé.

« J’aime mon village et je participe souvent à ses événements artistiques, sportifs et écolos, en tant que photographe aussi que volontaire. »  Julian s’est mis au dessin il y a un an. Il gère sa chaîne YouTube et une page d’artiste Facebook. Il a toujours voulu suivre sa voie. « Je voulais rester dans ce domaine pour ne pas m’égarer. » Il fera alors les animations à l’hôtel.

De par sa formation dans le lyrique, il sera approché par le conservatoire pour jouer le rôle de « La Bête » dans la comédie musicale « The Enchanted World of Beauty and the Beast ». « Comme je n’ai jamais voulu me fermer dans un seul type de chanson, c’était l’occasion pour moi de me mettre en selle. C’était une bonne occasion de renouer avec le conservatoire, la musique classique, le théâtre afin de pouvoir grandir en tant qu’artiste. » Ce besoin de se dépasser lui donne la force chaque semaine de venir aux répétitions, malgré la distance. « Ce rôle me va bien. Je pense que chacun peut se retrouver dans le personnage de « La Bête ». Je suis passé par des phases difficiles quand j’étais plus jeune, j’ai moi-même été jugé comme ‘La Bête’ ». En attendant de pouvoir enregistrer ses morceaux, Julian continu son chemin dans la musique. Son souhait est de relever les défis qui se présentent à lui.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !