Magazine

The Comeback : très attendu !

Sharvan Anenden Sharvan Anenden compte enchaîner avec son troisième long-métrage durant la seconde partie de cette année.

Sharvan Anenden, 34 ans, signe son deuxième long-métrage avec The Comeback. Cette comédie dramatique est écrite par sa mère et l’écrivaine, Ananda Devi. Le tournage a démarré en 2015 et le film est actuellement en post-production. La première de The Comeback est prévue pour le 15 février à Maurice, puis ce long-métrage local sera exploité en Inde.

«5 misfits and one big dream », voilà comment on peut résumer The Comeback. Le teaser et l’affiche du long-métrage ont été dévoilés dans la soirée du mardi 29 janvier au MCine à Trianon. Le public mauricien aura l’occasion de découvrir The Comeback à partir du vendredi 22 février au MCine de Trianon et Flacq. La comédie dramatique, d’une durée de 100 minutes, est réalisée par Sharvan Anenden. On l’a d’ailleurs vu derrière la caméra avec Les enfants de Troumaron, dont le scénario est signé Ananda Devi.

The Comeback est l’histoire de trois acteurs de Bollywood qui sont à la retraite. Ils veulent relancer leur carrière et rencontrent une jeune femme. Ils sont animés par une idée farfelue et viendront à Maurice pour la mettre à exécution. Le film est entrecoupé de trois chansons à la sauce bollywoodienne. Les principaux protagonistes sont Gaston Valayden, Robert Furlong, Palmesh Cuttaree, Nalini Aubeeluck et Edeen Bhugeloo.

Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, fait partie des veinards qui ont visionné le film. Il a surtout apprécié le jeu des acteurs : « un jeu bien maîtrisé et naturel ». « La meilleure chose au cinéma, c’est quand ce n’est pas du cinéma », dit-il. Ce dernier revient sur les opportunités présentées par le Cinema Week. « Pour la troisième édition, nous mettrons l’accent sur l’écriture des scénarios », dit-il.

L’actrice Nalini Aubeeluck, pour sa part, remercie le gouvernement pour les facilités offertes aux cinéastes mauriciens. Elle cite et salue notamment les subventions disponibles pour le cinéma sous le National Arts Fund. « J’en profite pour faire une requête, celle d’augmenter, si possible, le plafond accordé au Production Grant qui s’élève jusqu’à Rs 800 000. Mais un bénéficiaire de NAF n’est pas éligible aux facilités offertes par le Film Rebate Scheme (de l’Economic Development Board). Est-ce que ce serait possible de revoir cet aspect ? » lance-t-elle aux autorités concernées.

The Comeback bénéficie de l’apport technique de la Belgique, la Corée du Sud et de Paris, France. Le film est soutenu par Immedia, MFDC (Mauritius Film Developement Corporation) et EDB. « Nous avons présenté le projet à plusieurs professionnels et il a été très bien accueilli. Nous espérons que The Comeback sera un succès », déclare le réalisateur, Sharvan Anenden. Il relate que le tournage a eu lieu entre fin 2015 à début 2016 ainsi qu’entre 2016 et 2017.

Le film est en anglais, mais sous-titré en français. The Comeback est doublé en hindoustani et probablement en télougou et tamil aussi.

Notons que Sharvan Anenden est né à Maurice et a grandi en Europe. Il a étudié le Graphic Design & Visual Communications avant d’exercer en tant que Freelance Art Director dans le domaine de la publicité. Après Les enfants de Troumaron, il est retourné à Maurice en 2015 pour se concentrer sur The Comeback. Durant la deuxième moitié de cette année, il compte enchaîner avec la production d’un troisième film. « Il me reste à trouver le script. Il se peut également je me mette à l’écriture », annonce Sharvan Anenden, 34 ans.

Photos : Anoop Kumar Tataree