Xplik ou K

Combat d’un couple : ils se battent pour rénover leur maison incendiée

La famille Hansmuddy lance un appel à solidarité au public. La famille Hansmuddy lance un appel à solidarité au public.

Mouhtasar Hansmuddy, âgé de 47 ans, et sa femme, âgée de 36 ans, sont dans la tourmente. Le couple explique que depuis le mois d’octobre il peine à se remettre du sinistre qui a endommagé une bonne partie de leurs biens.

« Notre maison a pris feu le samedi 20 octobre dernier, nous n’étions pas chez nous, nous étions allés faire des courses, et nos enfants étaient chez ma belle-mère », explique la mère de famille de deux enfants de cinq ans et trois ans. Selon les dires de la dame, ce sont les voisins qui ont donné l’alerte. Ils ont tenté de maîtriser eux-mêmes les flammes, en attendant l’arrivée des pompiers, mais il était trop tard. Mouhtasar, general worker à  la mairie de Port-Louis, explique qu’ils ont entamé plusieurs démarches à travers diverses institutions mais en vain. « Ma femme et moi avons sollicité l’aide de la National Housing Development Company ainsi que de la National Empowerment Foundation  pour trouver une maison, ou alors pour rénover la nôtre. Nous avons frappé à plusieurs portes mais notre demande a été refusée en raison de certains  critères  », soutient le mari.

Trois pièces de la maison ont été la proie des flammes.
Trois pièces de la maison ont été la proie des flammes.

« Nous avons aussi sollicité l’aide du ministère de la Sécurité sociale, mais notre demande a également été rejetée car le délai était dépassé. Nous ne savons pas vers qui nous tourner, d’autant plus que nos enfants sont en bas âge », confie le chef de famille.  Il lance ainsi un appel à solidarité au public pour qu’on l’aide à rénover la maison.

Entre-temps, c’est au domicile de sa belle-mère que Mouhtasar et les membres de sa famille ont trouvé refuge. Leur souhait serait de trouver des fonds pour rénover trois pièces de la maison endommagée. « Nous n’avons pas les moyens nécessaires pour rénover notre maison, nous vivons dans la cour chez ma belle-mère en attendant que notre situation s’améliore », confie Mouhtasar.  

Ceux qui souhaitent aider la famille peuvent la contacter au 57651206.