Live News

Collectivités locales : les tractations pour les nouveaux maires démarrent

C’est mercredi que les 89 conseillers du Mouvement socialiste militant (MSM)/Muvman Liberater (ML) ont eu vent qu’ils sont convoqués à une réunion portant sur les nouveaux maires et adjoints des cinq villes. Sollicitée, une source du MSM confie que des noms pourraient être cités lors de cette réunion qui sera présidée par l’état-major de l’alliance gouvernementale. « Une fois annoncée à huis clos, l’occasion sera donnée aux conseillers de faire des lobbies pour défendre leurs candidats », dit notre source. Le Défi Plus a sollicité des préposés du Prime Minister’s Office et du MSM au sujet de la réunion, en vain. 

Les élections des nouveaux maires des cinq villes auront lieu dans moins d’une semaine, soit le 27 juin. Deux maires en poste, à savoir Ken Fong (Beau-Bassin/Rose-Hill) et Hans Marguerite (Curepipe), pourraient servir un autre mandat. Leur « popularité et professionnalisme dans leurs prises de décision et leur proximité avec le gouvernement actuel » pencheraient en leur faveur.  

«Favoris» de la course 

Une conseillère du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) de Curepipe confirme que Hans Marguerite pourrait servir un troisième mandat. « Un conseiller ou une conseillère du PMSD pourrait être élu(e) maire ou mairesse de Curepipe. Mais ce dernier ou cette dernière sera destitué(e) de son poste en raison d’un manque de majorité au conseil. Nathalie Gopee avait été destituée de son poste de mairesse en janvier 2017 suivant une motion de blâme des conseillers de la majorité. Cela, bien que Danny Chellen ait été élu adjoint par 12 voix, soit huit du PMSD et quatre du MSM/ML. Une motion de blâme a été introduite au sein du conseil et les conseillers de la majorité ont voté pour », explique une source du PMSD. 

Des conseillers de la majorité – Dooshiant Ramlukun, Premila Geerjan ou encore Shyam Sookun –, se positionnent pour prendre le collier de la mairesse sortante de Quatre-Bornes Soolekha Radhoa. Cette dernière, en poste depuis juin 2017, affirme qu’elle acceptera le vote des conseillers. « Ils devront choisir entre la continuité ou le changement. En attendant, je fais mon travail jusqu’à la dernière heure », dit-elle. 

À Vacoas-Phœnix, les noms des conseillers Praveen Ramburn et Ajay Nunkoo circulent comme potentiels remplaçants du maire sortant Farhad Dowlut. Le lord-maire sortant Daniel Laurent, en poste depuis 2017, ne sera pas non plus reconduit. Les noms d’Issoop Nujurally et Javed Codabux sont cités. « Ce ne sont que des rumeurs. C’est certain que Daniel Laurent rendra son collier. Mais rien ne dit qu’il sera remplacé par les deux conseillers cités », souligne notre source.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !