Live News

Code de la route : les dix infractions les plus fréquentes à Maurice

Excès de vitesse, non-présentation du permis de conduire à la demande de policiers, utilisation du téléphone portable au volant... Autant d’infractions au code de la route commises par les automobilistes. Voici les dix infractions les plus fréquentes.

  • Excès de vitesse 

L’excès de vitesse est de loin le délit le plus fréquent sur nos routes. En 2019, pas moins de 81 691 contraventions ont été servies pour ce type d’infraction. Cela représente certes une baisse par rapport à 2018 (avec 87 408 contraventions), mais le chiffre est non négligeable. Cela signifie que 81 691 Mauriciens n’avaient toujours pas conscience du danger que comporte la vitesse. 

Voici les amendes prévues pour excès de vitesse, conformément à la Road Traffic Act 2018 : 

Rs 2 500 - dépassement de la limite autorisée par pas plus de 15 km/h 
Rs  5 000 - dépassement de la limite autorisée entre 15 km/h et 25 km/h
Rs 10 000 - dépassement de la limite autorisée par plus de 25 km/h.

  • Non-présentation du permis de conduire à la demande de la police  

« Failing to produce driving licence on demand. » En 2019, il y a eu 14 531 contraventions servies pour cette infraction, contre 26 141 l’année précédente. Tout conducteur qui ne produit pas son permis de conduire à la demande des autorités est passible d’une amende de Rs 500. Il dispose également d’un délai de cinq jours pour le faire. Si une fois passé ce délai il n’a toujours pas présenté son permis, il commet une autre infraction : « failure to produce driving licence on demande within five days. » Il risque alors une amende de Rs 1 000. 

  • Vignette de déclaration non apposée   

7 157 personnes ont été verbalisées en 2019 pour ne pas avoir apposé leur vignette de « déclaration » dans leurs véhicules, comme le veut la loi. En 2018, le nombre s’élevait à 12 376. La Fixed Penalty prévue pour cette infraction est de Rs 500.

  • Non-port de la ceinture de sécurité au volant

Le non-port de la ceinture de sécurité au volant est la quatrième infraction pour laquelle les automobilistes sont les plus sanctionnés. Le nombre de contraventions dressées en 2019 était de 4 392, contre 9 841 en 2018. Tout contrevenant risque une Fixed Penalty de Rs 1 000 pour cette infraction.

  • Utilisation du téléphone portable au volant 

4 611. C’est le nombre de contraventions servies pour utilisation du cellulaire au volant en 2019, contre 8 604 en 2018. Les contrevenants sont passibles d’une amende de Rs 3 000.

  • Violation des conditions rattachées au Learner 

Ils sont 3 843 automobilistes l’année dernière, contre 7 627 en 2018, à avoir été verbalisés pour violation des conditions rattachées au permis provisoire (Learner). Parmi figure celle à l’effet que le véhicule d’un apprenti conducteur doit être doté d’une plaque « L ». Le détenteur du Learner ne doit transporter aucun passager. Il n’est pas non plus autorisé à circuler partout, l’accès à certaines routes lui étant tout bonnement interdit. 

Selon les Road Traffic Regulations 1954 et l’article 163 de la Road Traffic Act, toute personne enfreignant les conditions rattachées au permis de conduire provisoire risque une amende ne dépassant pas Rs 100 000 et une peine d’emprisonnement n’excédant pas cinq ans.

  • Non-respect des panneaux de signalisation

2 550 contraventions ont été dressées en 2019 pour non-respect des panneaux de signalisation, contre 4 252 en 2018. La Fixed Penalty pour cette infraction est de Rs 2 000. Une peine de prison ne dépassant pas cinq ans est aussi prévue par l’article 123 de la Road Traffic Act.

  • Stationnement sur une double ligne jaune 

Le stationnement interdit de véhicules sur une double ligne jaune constitue une autre infraction tout aussi fréquente à Maurice. Mais elle est en baisse de 40 %. Il se trouve que 1 796 contraventions ont été servies en 2019, contre 3 084 en 2018. Le contrevenant est passible d’une Fixed Penalty de Rs 2 000.

  • Pneus usés

Conduire un véhicule doté de pneus usés et lisses représente un véritable danger. Pas moins de 1 066 contraventions ont été dressées en 2019 pour ce type d’infraction, contre 3 002 en 2018. La Fixed Penalty prévue est de Rs 3 000. Si un conducteur conteste la contravention, il peut s’en remettre à la justice. Mais sous l’article 81 des Road Traffic (Construction and Use of Vehicles) Regulations, il risque une amende pouvant aller jusqu’à Rs 10 000 s’il est trouvé coupable.  

  • Accessoires défectueux  

Les conducteurs des véhicules dont les accessoires (phares, pare-brise, rétroviseurs, etc.) ne fonctionnent pas correctement sont passibles d’une Fixed Penalty de Rs 1 000. En 2019, le nombre de contraventions servies pour ce type d’infraction était de 1 526, contre 2 849 en 2018. Le conducteur qui conteste la contravention peut se rendre en cour. Mais il risque alors une amende ne dépassant pas Rs 10 000 s’il est trouvé coupable.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !