Actualités

Clency Harmon estime être berné par le gouvernement

Clency Harmon affirme qu’il ne baissera pas les bras de sitôt.

Clency Harmon en est à son neuvième jour de grève de la faim. Le porte-parole de l’Association justice, réparation et restitution ne compte pas baisser les bras de sitôt. Mais il estime avoir été berné par le gouvernement. « Je continuerai ma grève de la faim tant qu’on n’aura pas eu satisfaction. Le gouvernement doit tenir sa promesse », déclare le gréviste qui plaide pour la création d’un tribunal foncier qui traitera des cas de dépossession de terres.

Il fait ressortir qu’il n’y a aucune ligne de communication avec l’Hôtel du gouvernement, précisant que les 300 familles de l’association attendent toujours un dénouement. Clency Harmon, qui dit avoir entendu dire que le Parlement sera bientôt dissous, souhaite à tout prix que le gouvernement tienne sa promesse. 

Celui-ci avait promis, en décembre 2018, d’instituer un tribunal foncier. Un comité interministériel avait même été institué. Il avait réitéré sa position sur le sujet le 12 avril dernier. L’accord avait été signé par Dev Manraj, secrétaire financier au ministère des Finances. Le tribunal foncier doit notamment se pencher sur des cas de terres spoliées au détriment de descendants d’esclaves ou de coolies, comme l’a indiqué le rapport de la Commission Justice et Vérité publié en 2011.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !