Live News

«Cléanne is a strong baby» : selon les médecins indiens

Hôpital Narayana Hrudayalaya à Bangalore en Inde Source : wikipedia.org

“Cléanne is a strong baby”. Propos d’un des médecins aux parents Marie-Hélène et Ian Papillon. Selon la mère, la petite se remet lentement de l’intervention chirurgicale qui consistait à la séparer de sa sœur jumelle avec laquelle elle était reliée par le thorax.

La petite Cléanne récupère des longues heures de l’intervention chirurgicale effectuée sur elle le lundi 18 mars dernier. C’est ce que nous a affirmé sa mère Marie-Hélène Papillon. « Les médecins disent qu’elle est ‘a strong baby’ » nous a-t-elle expliqué. Selon la maman, la petite a même ouvert les yeux et à bouger. « Les médecins disent qu’ils n’ont jamais vu une chose pareille après une telle intervention » ajoute-elle. Ce qui a contribué à lui redonner le moral après la perte de la sœur jumelle de Cléanne.

Cléa n’a, en effet pas survécu à l’intervention qui consistait à les séparer car elle dépendait de sa sœur pour survivre puisqu’elles partageaient le même cœur. Les bébés siamois étaient reliés par le thorax et leur cas était unique au monde, selon l’équipe médicale. Selon les médecins, Cléanne va rester encore un ou deux mois en milieu hospitalier afin de bénéficier de tout l’encadrement médical que nécessite son cas. Quant à Marie-Hélène Papillon, elle affirme qu’elle va un peu mieux. « Je suis soulagée » nous a-t-elle dit.

Actuellement, le couple effectue des démarches pour rapatrier le corps de Cléa afin que ses funérailles puissent avoir lieu à Maurice. Initialement, le couple avait envisagé une cérémonie en Inde et pour ensuite ramener ses cendres à Maurice dans une urne. Mais pour l’heure il va rester au chevet de Cléanne jusqu’à ce qu’elle puisse quitter l’hôpital Narayana Hrudayalaya à Bangalore en Inde.