Faits Divers

Clash entre bleus : Thierry Henry accusé d’agression

Thierry Henry Thierry Henry

Un clash a eu lieu entre deux membres de l’état-major du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) à l’auditorium Octave Wiehe à Réduit, lundi soir. Manish Cushmagee, assistant secrétaire général du Parti allègue avoir reçu deux coups de poings et deux gifles du député bleu Thierry Henry. Celui-ci n’aurait pas apprécié un post que Manish Cushmagee à publié sur sa page Facebook.

Le plaignant nous a expliqué qu’ils étaient au moins une dizaine de personnes à se trouver à l’auditorium Octave Wiehe, lundi soir. À un certain moment, le député Thierry Henry est arrivé. C’est alors que les choses ont dégénéré : « Il a serré la main à quelques personnes et a voulu me parler en privé ». Manish Cushmagee dit qu’il a suivi le député Henry.

« Il a commencé à me reprocher un post sur ma page Facebook le 21 avril dernier. Mes commentaires concernaient surtout les députés de ma circonscription (no 11,  Vieux Grand Port/ Rose Belle, NdlR) et ce qu’ils font de l’argent des contribuables. Thierry Henry n’est pas dans cette circonscription et il a tout de même mal pris les choses. J’ai essayé de lui donner des explications, mais il m’a quand même giflé et il m’a donné deux coups de poings. Les autres sont alors intervenus. »

Thierry Henry est resté injoignable.  Toutefois Khushal Lobine, porte-parole du parti, soutient que la direction a pris connaissance de ce qui s’est passé. « Nous allons entendre les deux parties pour savoir ce qui s’est exactement passé. À ce stade c’est encore prématuré de prendre une quelconque sanction. Nous avons aussi des règlements internes à respecter. Il faut voir comment évoluera la situation », a-t-il précisé.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !