Live News

Cité Ste-Claire : 4 arrestations et 175 doses de drogue synthétique saisies

Joli coup de filet de la brigade antidrogue, ce vendredi, à Cité Ste-Claire, Goodlands. Quatre suspects ont été arrêtés et 175 doses de drogue synthétique saisies pour une valeur de Rs 55 500.

Descente policière à Cité Ste-Claire, hier après-midi. Ayant eu des renseignements sur la circulation de drogue dans cette région, les hommes du DCP Choolun Bhojoo, responsable de la brigade antidrogue, multipliaient les opérations pour mettre hors d’état de nuire les trafiquants. Un important dispositif a été déployé pour une intervention musclée.

De nombreux habitants de la cité s’étaient massés pour assister à l’opération policière.

Des renforts sont sollicités : des commandos, l’Helicopter Squadron, des membres de la Special Supporting Unit (SSU), de la Special Mobile Force (SMF). Le patron de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu), le DCP Choolun Bhojoo, a fait le déplacement. Une foule était amassée dans la cité.

Pas question d’attendre : les limiers décident de passer à l’offensive. Quatre suspects sont arrêtés avec de la drogue dans les rues de la cité. Il s’agit du sans domicile fixe Ruddy Clive Gujadhur, 24 ans, Jacques Didier Domingue Pierre Louis, 26 ans, Mimi Mathieu A., 17 ans, et Pierre Gino Natalie Sitamal, 34 ans, tous trois des habitants de la cité.

25 doses de drogue synthétique ont été retrouvées sur Ruddy Clive Gujadhur, 32 doses et une somme de Rs 1 400 ont été trouvées sur Jacques Didier Domingue Pierre-Louis, 27 doses sur Mimi Mathieu A. et 91 doses de drogue synthétique, un gramme de cette drogue et Rs 1 950 ont été saisis sur Pierre Gino Natalie Sitamal. Les équipes de l’Adsu ont perquisitionné les domiciles des suspects, sans rien y trouver. Au total, 175 doses de drogue synthétique ont été saisies.

L’opération a pris fin vers 19 heures. Les suspects ont été interrogés dans les locaux de l’Adsu. Ils comparaîtront devant la Bail and Remand Court, ce samedi.


Les résidents en colère : «Zot pe trer nou kouma barbar»

Révolte et colère des habitants de Cité Sainte-Claire après la démonstration de force de la police, vendredi. En 15 jours, c’est la seconde opération musclée de l’Adsu. Après l’arrestation de quatre suspects, des habitants sont remontés. « Pourquoi la police s’acharne-t-elle sur nous ? Pourquoi vient-elle dans Cité Ste-Claire uniquement ? » vociféraient des résidents dans les rues de la cité. Certains se montraient également hostiles envers les journalistes.

« Ena enn bann latet dan landrwa. Lapolis inn fer enn zafer pozitif pou dimounn dan landrwa, me lafason ki zot inn fer pa bon. Si li kontinie, pou ena émeute », prévient un habitant sous couvert de l’anonymat. « Bizin arete ar nou. Commission Droits de l’homme bizin vinn gete ki pe pase », fulminent d’autres résidents.

Rs 5 M chez John Brant Vivien

Le 3 novembre à Cité Ste-Claire, les limiers de l’Adsu et des commandos ont découvert Rs 5 078 182,20 ainsi que de la drogue synthétique dans un meuble chez John Brant Vivien. Deux autres suspects ont été arrêtés. John Brant Vivien est suspecté de blanchiment d’argent.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !