Législatives 2019

Circonscription no 8 (Quartier-Militaire/ Moka) : Pravind Jugnauth défend sa citadelle

Élu trois fois dans cette circonscription (partielle de 2009, élections générales de 2010 et 2014), Pravind Jugnauth n’a pas droit à l’erreur. Une défaite ici et c’est le Mouvement socialiste militant qui sombre. Depuis quelques années, une attention particulière est portée à cette circonscription. Car c’est celle du chef du gouvernement sortant, Pravind Jugnauth. Depuis décembre 2014, énormément de projets ont été réalisés dans cette circonscription avec pour objectif de plaire à ses électeurs. Sans doute, le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) se souvient de sa mésaventure de 2005, quand il n’avait pu se faire élire dans ce qui était alors son fief, la circonscription Rose-Belle/Vieux-Grand-Port.

Alma
La sécurité routière à Alma devrait être une priorité.

Comme en 2014, le Premier ministre sortant aura comme colistiers Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre sortant de l’Éducation, et Yogida Sawmynaden, ministre sortant des Technologies de l’information et de la communication.

Le Parti travailliste a pour tête d’affiche Ashock Jugnauth. Après avoir été député du MSM en 1991, 2000 et 2005, et allié du Mouvement militant mauricien (MMM) en 2009, 2010 et 2014, le voici cette fois en partenariat avec les Rouges. Entre Pravind Jugnauth et son oncle, Ashock, c’est le quatrième affrontement dans cette circonscription. Les précédents se sont tous soldés par un échec pour l’oncle.

Mais, cette fois-ci, en s’alliant avec les travaillistes, ce dernier bénéficie d’un soutien de taille. Car, quand on analyse de près l’histoire récente de cette circonscription, on constate que le Parti travailliste y bénéficie d’un réservoir de votes important. Et depuis un certain temps, les Rouges y font un travail de terrain dans la discrétion.

 D’ailleurs, pour la partielle de 2009, Pravind Jugnauth avait pu faire un retour à l’Assemblée nationale, grâce à un solide coup de pouce du Parti travailliste qui n’avait pas aligné de candidat, mais avait mené campagne pour lui.

Un autre élément à prendre en compte, c’est qu’aux dernières élections, Pravind Jugnauth n’avait pas été présenté comme Premier ministre contrairement à cette fois-ci.

Et, il faut aussi tenir en compte le MMM. Dans cette circonscription, les Mauves alignent Parmessur Ramloll comme chef de file. Il connaît cette circonscription comme sa poche pour s’y être fait élire à deux reprises (2000 et 2005). D’abord sous les couleurs du MSM, puis comme membre de l’Alliance sociale.

Résultats des dernières élections
1. Leela Devi Dookun Luchoomun 20 159 voix 57,3% Alliance Lepep
2. Pravind Jugnauth 20 080 57,1 Alliance Lepep
3. Yogida Sawmynaden 17 127 48,7 Alliance Lepep
4. Ashock Jugnauth 15 507 44,1 PTr/MMM
5. Prateebah Bholah 13 368 38 PTr/MMM
6. Sanjeeven Permall 13 014 37 PTr/MMM

 

Centre de votes  Nombre de votants
1. MOKA GOVERNMENT SCHOOL 2 610
2. MOUNT ORY GOVERNMENT SCHOOL 1 175
3. SAINT MARY ROMAN CATHOLIC AIDED SCHOOL 1 994
4. SOOPAYAH SOOBIAH GOVERNMENT SCHOOL 935
5. PETIT VERGER GOVERNMENT SCHOOL 5 370
6. SAINT PIERRE ROMAN CATHOLIC AIDED SCHOOL 6 212
7. MITD TRAINING CENTRE COTE D’OR 452
8. MOHUNLALL MOHIT GOVERNMENT SCHOOL 2 554
9. ADOLPHE DE PLEVITZ GOVERNMENT SCHOOL 1 073
10. RAMNARAIN GHOORAH RECREATIONAL CENTRE 833
11. NOUVELLE DECOUVERTE GOVERNMENT SCHOOL 1 501
12. RAMSOOMER BALGOBIN GOVERNMENT SCHOOL 3 699
13. VALETTA GOVERNMENT SCHOOL 1 927
14. GOVERNMENT SCHOOL 1 644
15. REVEREND EDWARD WALTER GOVERNMENT SCHOOL 2 886
16. VUILLEMIN GOVERNMENT SCHOOL 1 769
17. LADY LYDIE RINGADOO GOVERNMENT SCHOOL 2 700
18. ESPERANCE GOVERNMENT SCHOOL 1 460
19. MOHUNPARSAD RAMBARRUN GOVERNMENT SCHOOL 2 781
20. CAMP THOREL GOVERNMENT SCHOOL 1 693

 

Les principales réalisations dans la circonscription

  • Un nouveau marché doté de 588 échoppes pour les commerçants à Saint-Pierre. 
  • La rénovation du marché de Quartier-Militaire.  
  • Une Multipurpose Hall à Petit-Verger.
  • La construction des drains et l’asphaltage de routes dans certains quartiers. 

Les projets annoncés

  • La construction d’un nouvel hôpital pour les yeux à proximité du quartier général de l’Independent Commission Against Corruption à Réduit. 
  • L’aménagement d’une gare routière moderne à Saint-Pierre.

Profils

Si les candidats de l’Alliance Morisien (Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookun-Luchoomun, Yogida Sawmynaden) et les candidats probables de l’Alliance nationale (Ashock Jugnauth, Suren Dayal et Atma Bumma) sont des vieux routiers de la politique, deux des candidats du MMM participeront pour la première fois aux élections. Voici leur profil. 

Govinden Venkatasami : L’enfant de la circonscription

Govinden Venkatasami

Govinden Venkatasami, 51 ans et père de deux enfants, est chef d’entreprise dans le domaine du transport et de la télémétrique (GPS). Instructeur agréé de la conduite automobile, le candidat mauve est président de la Driving Instructors Federation. Il est membre du bureau politique du MMM depuis 2018. Auparavant, il était membre du comité central depuis 2015. Il est en domaine connu dans la circonscription no 8. Cet habitant de Saint-Pierre et travailleur social depuis vingt ans a été membre du comité régional du no 8 depuis quinze ans. Il est le président et le membre-fondateur du groupe social GAC à Saint-Pierre. 

Neera Seebarun : la businesswoman

Neera Seebarun

Neera Seebarun, 33 ans, gère un business familial spécialisé dans les vêtements pour les mariages et possède des magasins à Flacq et à Goodlands. Neera Seebarun est également conférencier à temps partiel à l’Open University. La jeune femme, qui a une licence en management et marketing ainsi qu’un Master en International Business de Curtin University, fait actuellement un PhD en économie. Sur le plan politique, elle est née dans une famille militante et a intégré le comité régional no 1 du MMM en 2012, avant d’être élue à deux reprises au comité central du parti en 2016 et 2018 respectivement. « Je souhaite ce que cette campagne se déroule dans le calme et le respect et que nous soyons élus », dit-elle.


Les attentes des travailleurs sociaux

Sunil Sonea : « La sécurité routière devrait être une priorité » 

Sunil Sonea

Fondateur d’Alma Action Group, Sunil Sonea, souhaite que les futurs élus améliorent la sécurité routière sur la route principale à Alma. « Il faut mettre des Speed Cameras sur cette route pour assurer la sécurité des usagers de la route. » Il en profite pour demander aux prochains élus de considérer l’aménagement d’une hall subsidiaire pour les habitants d’Alma et d’assurer la mise en place d’un Special Desk dans les centres hospitaliers pour ceux qui sont âgés.

Nancoomar Jhuboo : « Facilitez le transport public à Camp-Thorel »

Nancoomar Jhuboo

Boutiquier et travailleur social, Nancoomar Jhuboo indique qu’un des problèmes majeurs est l’horaire irrégulier des autobus. « Pour aller à Flacq, un autobus passe toutes les heures et le dernier autobus pour aller à Port-Louis est à 16 h 30. Je pense que les autorités doivent revoir cette situation, afin de faciliter le transport public à Camp-Thorel. » Il en profite pour plaider la cause des commerçants et entrepreneurs qui, selon lui, devraient bénéficier des véhicules (Dual Purpose) hors taxes. Et d’ajouter que les élus devraient aussi revoir les frais pour l’Operator’s Licence.


Micro-trottoir

Duel oncle v  neveu : les pronostics des habitants de la circonscription

Pour la quatrième fois, Pravind Jugnauth affrontera son oncle Ashock Jugnauth dans la circonscription no 8 (Quartier-Militaire/Moka). Qui remportera la joute ? Voici les commentaires et pronostics de quelques habitants de cette région de l’île. 

Moteelall Baluck

Moteelall Baluck, 69 ans, ancien planton : « Je pense que le match sera serré entre l’oncle et le neveu. Ce dernier a marqué des points en raison des projets qu’il a accomplis lors de son mandat. Mais je pense que Suren Dayal aussi se démarquera lors de ces élections générales dans la circonscription no 8. Mais ce serait bien que les élus songent à faire développer davantage la localité. »

Navin Rama

Navin Rama, 57 ans, chauffeur de taxi : « Ashock Jugnauth a fait son temps. Je pense que Pravind Jugnauth a toutes les chances de remporter la victoire. Mais ce qui est important c’est que les élus de cette circonscription œuvrent pour améliorer les conditions de vie des habitants des villages de la circonscription. » 

Mamood Rasool

Mamood Rasool, 75 ans, commerçant : « Neve pou reeli apre travay ki linn fer dan no 8. Sirtou avek so desizyon ogmant pensyon vyeyess. Me li osi bizin reget kondisyon sime rel dan cite Alma ek trotwar ek osi koltar sime la ek assir sekirite ban abitan akoz boukou veykil traverss par la. » 

Deonand Beejah

Deonand Beejah, 68 ans, retraité : « Ici, ce sera un walkover de Pravind Jugnauth sur son oncle Ashock Jugnauth. Ce dernier, on ne l’a pas entendu ces derniers temps. Ce duel entre l’oncle et le neveu se jouera comme un match opposant Liverpool à Manchester United. Mais j’espère que si Pravind Jugnauth remporte la victoire, il veillera à renforcer la sécurité routière, en plaçant des caméras sur la route principale de Saint-Julien pour éviter les accidents, car le flot de véhicules qui y passent à la vitesse de l’éclair au quotidien est important. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !