Législatives 2019

Circonscription No. 2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Central) : bastion du MMM et du PTr

Circonscription No. 2

La circonscription No. 2, réputée pour être l’une des plus atypiques, a connu une évolution au fil des années. Cependant, c’est une circonscription au sein de laquelle le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti travailliste (PTr) ont une assise plus ou moins confortable.

Candidats MMM victorieux

Après 1967 – seule année qui a vu trois membres du Parti mauricien social démocrate (PMSD) se faire élire – Port-Louis Sud/Port-Louis Central (2) a été majoritairement MMM et ce, jusqu’à la fin des années 90. Durant cette période, la circonscription a commencé à arborer les oriflammes rouges du PTr avec notamment le Dr Rashid Beebeejaun qui s’y fait élire à quatre reprises (de 1995 à 2010). En 2010, l’arrivée du militant Reza Uteem au No. 2 a provoqué un partage relativement équilibré des voix entre le MMM et le PTr. En peu de temps, Reza Uteem a su séduire l’électorat et, en 2014, il est élu en tête de liste avec 7 911 voix.

Fait marquant lors des élections générales de 2014 : trois candidats des trois principaux partis politiques se font élire. Contrairement à Reza Uteem (MMM), deux néophytes – Roubina Jadoo-Jaunbocus (MSM) et Osman Mahomed (PTr) – sont élus en deuxième et troisième position respectivement. Reza Uteem briguera les prochains suffrages une nouvelle fois au No. 2. Ses deux colistiers, Nabil Moolna et Reza Gunny, et lui sont déjà en tournée dans la circonscription. 

Du côté du PTr, Osman Mahomed sera le porte-drapeau des Rouges. La candidature de ses deux colistiers n’a pas encore été confirmée même si l’économiste Eric Ng a été aperçu dans la circonscription à plusieurs reprises. Au niveau de l’Alliance Morisien (MSM/ML), seul le nom d’Abdullah Hossen a fuité jusqu’à présent.

Profil de la circonscription

Port-Louis Sud/Port-Louis Central compte 24 238 électeurs en 2019. C’est au Ward IV, quartier huppé de Port-Louis, que la circonscription prend ses marques et se termine à Vallée-Pitot. Les régions couvertes sont principalement Champ-de-Mars, Tranquebar, Bangladesh et la gare Victoria. Elle comprend aussi des sites touristiques ou religieux à l’instar du sanctuaire Mairie, Reine de la Paix où le Pape François a célébré une messe, le 9 septembre 2019. 

Au niveau de l’évolution socioéconomique, la circonscription No. 2 ne compte plus autant de petits commerces qu’autrefois. Les « boutiques chinoises » se sont raréfiées au fil des années et ont laissé la place à de grands immeubles en dur. Néanmoins, la majorité des marchands ambulants de la capitale proviennent de cette circonscription.


Réalisations et travaux en cours

Au cours de ces cinq dernières années, plusieurs travaux d’infrastructures liés essentiellement à la construction de drains ont été entrepris dans différentes régions de la circonscription, notamment à Vallée-Pitot, à Tranquebar et au Ward IV où les travaux sont toujours en cours. Des terrains en pelouse synthétique ont été aménagés à quelques endroits. La construction du bâtiment qui abritera la nouvelle Cour suprême, à l’angle des rues Desroches et Edith Cavell, est presque achevée.


Les centres de vote :

1.    Raoul Rivet Government School            1540
2.    Notre Dame de Bon Secours RCA        292
3.    Renganaden Seeneevassen SSS*            1607
4.    Labourdonnais Government School        3216
5.    Guy Rozemont Government School        4424
6.    Surtee Soonnee Government School         5119
7.    G.M.D. Atchia State College*            2099
8.    St. Jean Baptiste de La Salle RCA            4118
9.    Notre Dame de La Paix RCA            1823

* En raison de la tenue des examens du SC et du HSC aux collèges Renganaden Seeneevassen et GMD Atchia, la Commission électorale a proposé l’Arya Ravived Pracharini Sabha et l’école Notre Dame de Lorette RCA comme centres de vote alternatifs.


Le score des élus sortants  
Muhammad Reza Cassam Uteem                     Alliance PTr/MMM                                 7 911               44, 695 % 
Roubina Jadoo-Jaunbocus             Alliance Lepep                                 7 686              43, 424 %
Oaman Cassam Mahomed                    Alliance PTr/MMM                          7 553               42, 672 %

Nombre d’électeurs et de votants aux dernières élections : 25 470 électeurs, 17 700 votants


Micro-trottoir

Roy Albert

royCe jeune habitant de la circonscription soutient qu’il y a un gros problème de circulation routière. « Il y a trop de voitures d’auto-école qui circulent dans les rues du Ward IV et ses environs. Il faut trouver une solution pour délocaliser le centre d’examen pour les futurs automobilistes. En sus, il y a un très gros problème de stationnement aux abords de l’hôpital Dr A.G. Jeetoo. Employés et visiteurs peinent à trouver une place de parking. Aussi les rues ne sont pas en bon état malgré certains travaux. Il faut les améliorer ».


Rhoodijah Cadersaib

rhoodijahLa retraitée, qui habite la circonscription depuis sa naissance, soulève un manque de sécurité. « Les rues ne sont pas ‘safe’. Les voleurs ciblent les personnes âgées qui sont seules à la maison ou en chemin. Il faut renforcer les patrouilles policières pendant la journée dans les quartiers résidentiels ». Quid de la pension pour les seniors ? « Ce n’est pas suffisant car le coût de la vie est cher ».


Vinod Bhuggowandeen

vinod« Ce n’est que pendant la campagne électorale que les politiciens sont sur le terrain. Roubina Jadoo, elle, je l’ai vue dans la circonscription ces dernières années. Mais nous n’avons presque jamais vu les autres élus. C’est ce qui arrive après chaque élection. Les habitants sont vite oubliés. Il y un manque de loisir pour les jeunes. Nous avons demandé la construction d’une piscine dans le Ward IV, mais en vain. Les élus doivent discuter avec leurs mandants pour connaître leurs doléances et œuvrer pour leur bien-être ».


Bernard Lee

leeLe boutiquier pense que le climat n’est pas propice pour les petits commerces dans la circonscription. « Il y a de moins en moins d’habitants et de plus en plus d’espace de bureau au Ward IV. C’est un endroit où il fait bon vivre, mais les gens ne se sentent plus en sécurité et beaucoup préfèrent donc aller vivre ailleurs. Ce qui n’augure rien de bon pour les petits commerces. Les gens préfèrent aussi les supermarchés ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !