Législatives 2019

Circonscription No 19 : après la confusion, Bérenger, Nagalingum et Collendavelloo déclarés vainqueurs

Bérenger fait son entrée sous des applaudissements Bérenger fait son entrée sous des applaudissements

A Stanley/Rose-Hill, les urnes à l’école ND des Victoires RCA, ont rendu leur verdict après une longue attente mêlée de confusion et d’énervement. Finalement, le Principal Returning Officer, Kevin Moorghen,  a déclaré vainqueurs Paul Bérenger (14 368 voix), Deven Nagalingum (9 250), tous deux du MMM et Ivan Collendavelloo (8 959), de l’alliance Moricien (AM).

Pendant plus de deux heures, ç'était la guerre des nerfs dans la foule massée devant les portes fermées de l’école ND des Victoires. Si durant tout l’exercice de dépouillement, les deux principaux adversaires au No 19, le MMM et l’AM y allaient chacun de leurs pronostics les plus optimistes, attendant les trois zéros, au fil des heures, ils concédaient que le 2-1 allait finalement s’imposer. Le chef de file de l’Alliance nationale, Assad Peeroo, se contentait lui de sonder certains journalistes sur l’issue du scrutin au No 19 et refusait d’admettre que ni le Ptr ni le PMSD n’avaient guère de chance de monter sur le podium des élus.

Heureux de son élection.
Heureux de son élection.

Toute la journée a été marquée par des spéculations sur les chances réelles des candidats des deux principaux partis de remporter le scrutin : qui allait passer et qui passera à la trappe ? Le nom de Paul Bérenger émergeait constamment, alors que selon les sensibilités, on se perdait en conjectures. Fidèle à leurs fonctions, les Polling Agents étaient avares en précision lorsqu’ils étaient interrogés sur les tendances, mais se contentaient plutôt de répondre : « Nu bizin guette bien pu kipe ena contestation. » 

Spéculations

Ils ne croyaient pas si bien dire. Un premier signal apparut lorsqu’un Ivan Collendavelloo des mauvais jours quitta l’enceinte de l’école. Dans la cour de l’école, chacun y alla de ses spéculations. Fazila Daureeawoo-Jeewa et son époux choisirent, eux, de suivre le dépouillement. Pendant ce temps, la candidate rouge Danisha Sornum, portable à l’oreille, marchait de long en large dans la cour de l’école. Interrogé, le Presiding Officer avait déjà précisé qu’il affichera le décompte final au lieu des résultats au fur et a mesure des dépouillement. Ivan Collendavelloo était, lui, revenu à l’école. On spécula sur le fait qu’il était convaincu de s’être fait élire.

En fin d’après-midi, alors que des partisans mauves, confiants de leur victoire, avaient pris place à l’étage de l’école, des cris de
« 3 zeros piso » fusèrent. Le bruit se fit écho, se répandant dans la cour, pour atteindre la rue. Sur ces entrefaites, Ivan Collendavelloo, s’apprêtait à s’en aller. Mais personne ne sut pourquoi il etait revenu sur ses pas, pour se rendre à l’étage où Kevin Moorghen avait pris ses quartiers. 

À partir de là, ce fut un enchaînement de spéculations ou d’interrogations : est-ce qu’Ivan Collendavelloo, classé en deuxième position au premier dépouillement, avait-il demandé un recompte des bulletins ? Y avait-il maldonne ? Exerçait-il des pressions, en l’absence de Paul Bérenger ou de Deven Nagalingum ? Parmi les mauves à l’intérieur de l’école, on n’hésita à parler de « laraz de bann lezot deor » si les militants dans la rue apprenaient qu’on avait injustement privé la jeune ‘mauve’ Jenny Adebiro, d’un premier mandat. L’arrivée de Deven Nagalingum les rassura, en allant aux informations. Toujours à l’étage, les partisans de l’AM semblaient eux convaincu de l’élection de leur leader.

Pétarades

Quelques minutes plus tard, des pétarades dans la rue annoncèrent l’arrivée de Paul Bérenger, qui se rendit illico au bureau du Presiding Officer. Peu de temps après, on vit apparaître Deven Nagalingum, le visage ferme. Un partisan mauve, la mine defaite, fit : « Yvan finn rentre ». Bientôt, le portail de l’école s’ouvrit aux foules des deux partis. L’enthousiasme était des deux cotés. Parmi, des jeunes complètement déchaînés et hurlant à gorge déployée, des drapeaux à la main et dans le respect mutuel. La présence des trois candidats du MMM et celle d’Ivan Collendavelloo entourant le Presiding Officer, à l’étage de l’école, levèrent tout doute sur l’issue du scrutin. Le MMM n’aura pas son « 3 zero piso », à la grande joie des partisans de l’AM.

À la tombée de la nuit, lorsque la cour de l’école s’était presque vidée, Kevin Moorghen s’expliqua enfin sur cette confusion qui, en d’autre temps, aurait pu dégénérer. « C’était tout simplement une procédure normale à la demande d’un candidat, il n’y a pas eu de nouveau comptage », lâcha-t-il, avant de s’en aller, laissant quelques autres questions en suspens sur les lèvres des journalistes présents : « Et si ailleurs, un autre perdant réclamait lui-aussi cette ‘procédure normale’, est-ce qu’on le ferait ? » se demanda une journaliste, faussement naïve.

Deven Nagalingum: “Le travail sur le terrain va continuer”

“Je dois saluer tous les camarades qui nous ont aidé à mener une campagne propre et disciplinéee. Désormais, nous sommes encore plus prêts pour être vos représentants au Parlement et nous ferons tout notre possible pour apporter encore plus de développement au profit de la circonscription et du pays. Notre équipe, y compris Jenny Adibiro, continuera le combat sur le terrain afin d’améliorer le sort de nos concitoyens. Je tiens à remercier nos partisans ainsi que l’ensemble des militants qui pendant ce dernier mois, ont beaucoup œuvrer malgré le peu de moyens dont on disposait”.

circonscription N° 19
Stanley/Rose-Hill
  CANDIDAT PARTI NOMBRE DE VOIX % VOTES
1 ADEBIRO Olujare Jenny Mouvement Militant Mauricien (MMM) 8867 31.48
2 APPAVOO Gopalla Krishna Front Socialiste 58 0.21
3 AUCKLOO Sheik Ameerane Banon Reform Party 391 1.39
4 BANDHOO Belal Front Solidarite Mauricien (FSM) 240 0.85
5 BARBE Philippe Gad-Olivier L'Alliance Nationale 5695 20.22
6 BEGUE Modeline Parti Kreol Morisien (PKM) 364 1.29
7 BELCOURT Jacques Erick Patrick Lalians Lespwar 2966 10.53
8 BERENGER Paul Raymond Mouvement Militant Mauricien (MMM) 14368 51.01
9 BOUDOU Philippe Independent Candidate 406 1.44
10 BOULE Louis Winsley Parti Kreol Morisien (PKM) 244 0.87
11 BUCKTOWAR Muhammad Akram Front Solidarite Mauricien (FSM) 190 0.67
12 CAMALAPEN Narainsamy Front Socialiste 49 0.17
13 CHADY Tahidj Khan Independent Candidate 93 0.33
14 CHILLOYEE Parmer Seeven Independent Candidate 58 0.21
15 CHUTTOO Mohammud Ackhmez 100% Citoyens 439 1.56
16 COLLENDAVELLOO Ivan Leslie L'Alliance Morisien 8959 31.8
17 DAUREEAWOO-JEEWA Fazila L'Alliance Morisien 8678 30.81
18 DUVAL Raoul Didier Jean Stephane  Ralliement Citoyen Pour La Patrie 163 0.58
19 ELLAHEEBACCUS Mohammed Arshad Independent Candidate 88 0.31
20 ERSAPAH Ramalingum, also known as Rama Reform Party 411 1.46
21 HOSENBOKUS Oumar Ally Lalit 110 0.39
22 JAUFORALLY Mohammad Parvez Independent Candidate 66 0.23
23 KANAKSABEE Devarajen Front Socialiste 90 0.32
24 MEERA Bibi Nazmeen Les Verts Fraternels 114 0.4
25 MERLE François Gioviani Doger Mevis Parti Kreol Morisien (PKM) 477 1.69
26 MICHEL Joël Pascal Les Verts Fraternels 218 0.77
27 MUNSOO Ahmad Azim Front Solidarite Mauricien (FSM) 132 0.47
28 NAGALINGUM Darmarajen, also known as Deven Mouvement Militant Mauricien (MMM) 9250 32.84
29 NAGAWA Seelall Independent Candidate 97 0.34
30 NAIDOO Mootoosamy , also known as Seety Naidoo L'Alliance Morisien 7606 27
31 NOEL CÉPHISE Joseph Mario Benjamin Les Verts Fraternels 104 0.37
32 PEEROO Mohammad Al Assad L'Alliance Nationale 6357 22.57
33 RAMBARUN Maha Prakash Parti Lumière 45 0.16
34 SEEWOOCHURN Preetam Reform Party 498 1.77
35 SORNUM Danisha L'Alliance Nationale 5150 18.28
36 SUNNASY Vishwadev, also known as Dev 100% Citoyens 677 2.4
37 TAN YAN Ivor Axel 100% Citoyens 615 2.18
38 VEERAPEN Georges Lindsay  Independent Candidate 174 0.62

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019