Législatives 2019

Circonscription No 18 - Arvin Boolell : «Pas le moment de faire du ‘blame-game’»

C’est vers 20 h 45 que les résultats finaux ont été proclamés au no 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes). Cela a ainsi mis fin au calvaire des partisans impatients de célébrer la victoire de leur poulain Kavi Ramano et de l’Alliance Morisien dans son ensemble. 

Le dépouillement des bulletins à la Louis Nellan Gouvernment School a démarré à 11 heures vendredi. Une fois les premiers 100 bulletins dépouillés, une tendance de 2 voix contre une a commencé à se profiler à l’horizon. Elle était à l’avantage de l’Alliance Nationale, même si les candidats des autres blocs politiques espéraient un revirement de situation. 

Une erreur est toutefois survenue dans une salle de classe. Au lieu de 220 voix, ce sont 120 qui avaient été inscrites. Ce qui a incité Xavier-Luc Duval à demander une vérification du nombre de voix dans chaque salle. Figurant alors à la troisième position, il a expliqué qu’un écart de 100 voix c’est important. 

Bien que la défaite du Mouvement militant mauricien (MMM) commençât à se confirmer au fil des heures tant au no 18 que dans les autres circonscriptions, les trois candidats mauves Satish Boolell, Ansheela Iyempermal et Dany Perrier ont préservé leur bonne humeur, discutant tranquillement entre eux. Dans un esprit de fair-play, ils ont félicité Arvin Boolell pour sa victoire. Les candidats du MMM et leurs partisans ont ensuite quitté l’enceinte de l’école en toute discrétion. 

Sur le coup de 17 heures, des pétarades ont éclaté, non pas pour célébrer la victoire du candidat d’Arvin Boolell, mais pour fêter celle de l’Alliance Morisien qui avait remporté la majorité des sièges. Bien que la messe fût dite et que les deux premiers pointages donnaient Arvin Boolell, Kavi Ramano et Xavier-Luc Duval pour les trois gagnants au no 18, les résultats se sont faits attendre. 

Les partisans des deux alliances en ont profité pour réchauffer l’atmosphère en chantant et en tapant sur des tambours. Lancés dans un duel de décibels, ils ont, à tour de rôle, poussé la chansonnette. Ce qui a permis d’oublier le froid. 


Faits marquants

Confusion autour des  Counting Agents 

Une confusion autour des Counting Agents est en partie responsable du retard dans le décompte des voix au no 18. Les noms inscrits sur les cartes d’accès de certains ne correspondaient pas à ceux figurant sur les cartes d’identité de ces derniers ou avaient été tout bonnement biffés et remplacés par d’autres. Véritable casse-tête pour les agents des partis politiques qui ont dû refaire la liste des Counting Agents. 

Pendant ce temps, ceux qui ne pouvaient accéder à l’enceinte de l’école exprimaient leur mécontentement. Les policiers et les officiers affectés au centre de vote ont agi avec beaucoup de vigilance et de tact pour faire régner l’ordre. 

Rama Sithanen brille par son absence

Si Tania Diolle, Vikash Peerun et Kavi Ramano sont arrivés à l’école dans la matinée, tout comme Dany Perrier et Ansheela Iyempermal du MMM et Xavier-Luc Duval de l’Alliance Nationale, ce n’est que dans l’après-midi qu’Arvin Boolell a fait son apparition. Quant à Rama Sithanen, il a brillé par son absence.

Panne de stylo et de papier

Un membre influent de l’une des deux alliances a, quant à lui, été exaspéré qu’à quelques minutes du début du dépouillement, certains n’avaient ni stylo, ni papier pour suivre le décompte des voix. « Counting pe koumanse. Aster-la zot pe al rod papye. Zot pa anvi gagn eleksyon », a-t-il lancé.


Réactions

Arvin Boolell : « Pas le moment de faire du ‘blame-game’ »
« Nous avons un électorat éclairé et mature. Ce n’est pas le moment de faire du ‘blame game’. C’est le moment de remercier les électeurs. Beaucoup de promesses électorales ont été faites. C’est au gouvernement de relever ces défis. En tant que membre de l’opposition, nous ferons notre travail. La défaite nous renforce. Nous avons des valeurs que d’autres n’ont pas. L’essentiel est que la démocratie parlementaire soit consolidée. »

Kavi Ramano : « Une pensée spéciale pour mes colistiers » 
« J’ai une pensée spéciale pour mes deux colistiers Tania Diolle et Vikash Peerun qui ne sont pas dans le trio de vainqueurs. Nous avons fait un travail formidable sur le terrain, mais il ne s’arrête pas là. Je suis sûr et certain que nous créerons l’environnement nécessaire pour que nous trois continuions à nous engager envers les habitants de Quatre-Bornes. » 

Satish Boolell : « We all live to fight another day »
« Je félicite Arvin Boolell. Les électeurs ont voté pour quelqu’un de bien et de travailleur. Je m’attendais à être parmi les élus, mais ce n’est pas le cas. Il faut accepter la défaite. Et comme on dit en anglais ‘we all live to fight another day’. C’est le peuple dans sa sagesse et dans son intelligence qui a décidé avec point d’interrogation pour qui voter. » 

Tania Diolle : « C’était une circonscription difficile » 
« Nous acceptons le résultat comme il est. Mais je suis contente que l’Alliance Morisien ait remporté les élections. Un gros travail nous attend. Il y a un gros chantier à terminer. Je ne suis pas vraiment déçue. C’était une circonscription difficile. Mes adversaires avaient des moyens que je n’ai pas. Mais j’ai eu beaucoup d’amitié. Ma base s’est renforcie. »

 

circonscription N° 18
Belle-Rose/Quatre-Bornes
  CANDIDAT PARTI NOMBRE DE VOIX % VOTES
1 AH VEE George Alain Lalit 250 0.75
2 BEEJADHUR Yuvan Aunuth Lalians Lespwar 979 2.95
3 BOOLELL ARVIN L'Alliance Nationale 15712 47.31
4 BOOLELL SATISH Mouvement Militant Mauricien (MMM) 10420 31.37
5 CAVAREE Devarajen Independent Candidate 57 0.17
6 COLLARD Liseby Serley Les Verts Fraternels 218 0.66
7 COOTTHEN IYEMPERMAL Woomadevi, also known as Anshila Mouvement Militant Mauricien (MMM) 6048 18.21
8 DIG-DIG Marie Loretta Carene Parti Kreol Morisien (PKM) 307 0.92
9 DILMAHAMOOD Ally Asgar  Front Solidarite Mauricien (FSM) 142 0.43
10 DILMAHOMED BOCUS Sooltana Party Malin 188 0.57
11 DIOLLE Marie Alexandra Tania L'Alliance Morisien 10332 31.11
12 DUVAL Charles Gaëtan Xavier-Luc L'Alliance Nationale 13317 40.1
13 ELAHEEBUCUS Mohammad Ali, also known as Gorah Les Verts Fraternels 170 0.51
14 GHOORAHOO Subiraj Independent Candidate 46 0.14
15 GHOSE Oubindro Reform Party 456 1.37
16 GOOLJAR Shivaam Independent Candidate 34 0.1
17 HULMAN Bipin Sant  100% Citoyens 354 1.07
18 HURKOO Kelvesh Independent Candidate 52 0.16
19 JACQUETTE Serge Jean Gaëtan Les Verts Fraternels 195 0.59
20 LEBOEUF Jean Luc Gerard Nicolas Independent Candidate 61 0.18
21 MOTY Pramanand Independent Candidate 30 0.09
22 MUNSOO Bibi Fareenaz Front Solidarite Mauricien (FSM) 90 0.27
23 PAPIAH Souvendra, also known as Ravin 100% Citoyens 475 1.43
24 PAPIGADU Smita Disha  Reform Party 456 1.37
25 PAVADI Ujala Independent Candidate 45 0.14
26 PEERUN Vikash L'Alliance Morisien 8988 27.06
27 PERRIER Anne Marie Danielle , also known as Dany Mouvement Militant Mauricien (MMM) 6541 19.69
28 PIERRE Marie Michèle Dominique Independent Candidate 148 0.45
29 RAMANO Kavydass L'Alliance Morisien 13500 40.65
30 RAMDIN Mohammad Altaaf Hussein Front Solidarite Mauricien (FSM) 102 0.31
31 RUGHOONATH Raj Mauritian National Congress 57 0.17
32 SARATHEE Jayraj Independent Candidate 34 0.1
33 SITHANEN Rama Krishna L'Alliance Nationale 9835 29.61


 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019