Législatives 2019

Circonscription No 17 : fusion entre ville et villages

La circonscription No 17 (Curepipe/Midlands) est l’une qui a une particularité, car elle compte une ville et deux villages. Les deux villages sont Dubreuil et Midlands.  Sa particularité se démarque aussi en politique. Elle est complexe, car, chaque région de cette circonscription a son assise d’un parti politique.

Le nom Curepipe est lié à l’histoire de diligence, soutient Jocelyn Chan Low, observateur politique. « Le train a aidé à l'émergence de Curepipe dans les années 1860. Les notables ont fui Port-Louis pour se réfugier à Curepipe, qui est considérée comme un endroit plus sain en raison des épidémies de malaria et de choléra. À cette époque, il n’y avait pas de voitures. Le Métro, c’est autre chose », soutient-il 

Construite sur les hauteurs, bordée de végétations, Curepipe est sujette à un microclimat humide et frais. Une humidité et une fraîcheur qui tournent à son désavantage en « hiver », tant elles découragent les frileux. 

Le marché de Curepipe est régulièrement approvisionné en légumes frais. Mais, ce marché sera rénové au coût de Rs 606,316. Curepipe jouxte aussi une gare du Sud et du nord. Celle-ci changera de lieu avec l’arrivée du Metro Express au coût de Rs 180 millions.

Le Trou-aux–Cerfs demeure, sans doute, le site le plus célèbre à Curepipe. C’est un ancien cratère volcanique qui fait environ 300 m de diamètre. Ce cratère est comblé par un petit lac et arbore une végétation luxuriante, composée de grands pins ainsi que d'autres espèces de plantes tropicales. Il offre d'excellents points de vue sur toutes les régions avoisinantes, notamment la ville de Curepipe, la montagne du Rempart, aussi appelée « Trois mamelles », à l'Ouest, et la montagne Saint-Pierre, au Nord-Ouest. Il existe aussi une route circulaire qui fait le tour du Trou-aux-Cerfs et nombreux sont les Curepipiens qui l’utilisent pour faire le « jogging », que ce soit le jour comme la nuit.

Des bâtiments historiques tels que le majestueux collège Royal. Devant ce collège, se dresse le monument du Soldat inconnu de la première guerre mondiale. Il est aussi connu comme un collège prestigieux. Ste-Hèlene et le Monument 2000 sont également connus comme des bâtiments historiques. 

Le jardin Botanique à Curepipe est également un lieu d’attraction. Ce jardin possède une rivière et un lac. Le jardin possède dix-sept espèces endémiques. Il existe un kiosque à musique datant de l’époque victorienne au milieu de la grande pelouse. Ce jardin couvre une superficie d’environ 25 arpents. Il existe deux entrées principales, l’une se situe à Les Casernes et l’autre à la rue Robinson.

Par ailleurs, le Domaine des Aubineaux est aussi connu pour être une attraction touristique. Il appartient à la famille Guimbeau. Cette demeure familiale a été convertie en musée. Rénovée, la résidence compte encore tous ses meubles et son aménagement intérieur d’antan, lui conférant une authenticité incontestable.

Plusieurs quartiers émergent aussi de cette circonscription. Parmi, Résidence Atlee, Résidence Malherbes, Résidence St-Luc, entre autres. Ces quartiers ont connu graduellement des changements avec des routes asphaltées, l’installation de lampadaires, la création de terrains de football, entre autres. Mais, le suivi laisse à désirer…

Le premier village, Dubreuil, a été créé en 1962 et y compte environ 2953 habitants. Ce village est à trois kilomètres de Curepipe et il est entouré de verdures. La plantation de thé et la canne à sucre dominent les alentours de ce village.  

Ce petit village a connu des changements au niveau d'infrastructures et sociales avec la construction de leur poste de police en 1997, d’un dispensaire, d’un village hall, d’un centre de jeunesse, d’un terrain de football, d’un centre communautaire. Il n’y a qu’une école primaire, la Dubreuil Government School. Pour les études secondaires, les étudiants doivent soit se rendre à Curepipe ou à Flacq. Selon le vice-président de ce village, Ramraj Jalim, il y a eu, durant ces quatre ans, la construction d’un abribus. Les routes dans ce village ont également été asphaltées, l’aménagement des trottoirs et l’installation des lampadaires ont aussi été effectués. Les projets en cours sont, entre autres, les drains dans ce village. Il soutient, toutefois, que ce village est sous l’administration du conseil de district de Moka. 

Dubreuil a comme village avoisinant, celui de Midlands. C'est aussi un petit village, qui est renommé à travers le Midlands Dam, le plus grand réservoir de l’île qui approvisionne l’eau pour ceux qui résident dans le Nord. Ce village est sous l’administration de du district de Grand-Port. Selon le conseiller de village, Dhanraj Bokhoree, en 2010, les routes dans ce village ont été asphaltées au coût de Rs 2 millions.

L’aménagement de drains a été fait au coût de Rs 4 millions. En 2014, plusieurs projets ont été réalisés, dont la construction d’un mur aux alentourx du village hall et un jardin d’enfants au coût de Rs 2,5 millions. La construction d’un « Multi-Complex Hall » au coût d’environ Rs 3,5 millions. L’installation de lampadaires au coût de Rs 3 millions. Les projets qui n’ont pas été aboutis sont la construction d’un abri pour le terrain de foot, une pelouse synthétique et d’autres aménagements de drains. 

Dans cette circonscription, selon le maire de Curepipe, Hans Margueritte, l’un des problèmes majeurs sont les drains, en raison du temps pluvieux qui est au coût de Rs 18 millions. Mais, il reste toujours beaucoup à faire. Pour Hans Margueritte, Curepipe doit changer. « Nous voulons que Curepipe soit animée et qu’il y ait du renouveau dans le commerce », dit-il. Il déplore le fait que le commerce à Curepipe s’ouvre tard, mais la fermeture est tôt. Concernant le Forum de Curepipe, il soutient que le lieu sera un « urban terminal » au coût de Rs 180 millions en raison de l’arrivée du Metro Express.

Projets réalisés 2017 à 2019

Infrastructures routières : Rs 8 millions 
Constructions de drains : Rs 18 millions 
Infrastructures sportives : Rs 32,5 millions
Infrastructures sociales : Rs 7 millions
Rénovation du cimetière Bigara : Rs 9,5 millions

Projets en cours 
La réhabilitation de l’hôtel de ville dont les travaux ont débuté en mars 2019 : Rs 140 millions

Résultats des dernières élections (10 décembre 2014)

Nombre d’électeurs : 47 899
Nombre de décomptage : 33 646
 

Nom P/des parti politique % Nombre de voix
Duval, Adrien Charles L’Alliance Lepep 55.11% 18,541
Toussaint, Jean Christophe Stephan L’Alliance Lepep 46.06% 15,497
Sewocksingh, Malini L’Alliance Lepep 45.12% 15,180

Une politique altérée 

Jocelyn Chan Low

Jocelyn Chan Low, observateur politique, souligne que la circonscription No 17 (Curepipe/Midlands) a une particularité, car elle inclut deux villages. La vie politique à Curepipe est très complexe, précise-il. « Entre les années 1960 et 1982, la circonscription No 17 était un bastion de Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) de feu sir Gaëtan Duval. Avec difficulté, il y a eu un renversement avec l’avènement du Mouvement Militant Mauricien (MMM) ».  

Notre interlocuteur explique que, dans certains quartiers, il y a toujours une forte présence du PMSD. Quant aux zones rurales, l’influence des partis politiques est relativement partagée (MMM/ MSM/PTr). « Il faut aussi souligner que la raison est le changement sociologique intervenu depuis les années 60 avec la migration des habitants du Sud vers Curepipe et aussi l’exode de certains notables vers les régions côtières, tels que Rivière-Noire et Grand-Baie », relate-il. 

Éric Guimbeau a fait l’histoire aussi, soutient notre interlocuteur. Il a débuté comme travailleur social avant de se joindre à la politique. Il a brigué les suffrages trois années consécutives dans cette circonscription de 2000 à 2010 (en 2000 et 2005 sous la bannière du MMM/MSM et en 2010 sous la bannière MMM-UN-MMSD). Il a été Parliamentary Private  Secretary de 2000 à 2004 et membre du Parlement de 2010 à 2014. Il a créé son parti en 2009, le Mouvement Mauricien Social Democrate (MMSD).  

Il a fait construire des terrains de foot dans plusieurs régions de cette circonscription et est très apprécié parmi les jeunes et les vieux. Selon Jocelyn Chan Low, Clarel Malherbe a aussi fait l’histoire dans cette circonscription. Il était un député de proximité et était très apprécié par les Curepipiens. Il a remporté les élections le 20 décembre 1995 sous la bannière Alliance Parti travailliste /MMM. Il avait vaincu feu Gaëtan Duval, sous la bannière du Parti Gaëtan Duval (PDG), qui a été classé 4ème lors de l’élection générale du 20 décembre 1995. À cette époque, Gaëtan Duval avait dû créer son propre parti, le PGD, avec le symbole cheval, parce que son fils Xavier-Luc Duval ne voulait pas lui céder le symbole du PMSD qu’est « le coq ».

Le stade George V a fait polémique 

Le stade George V était le terrain de foot utilisé lors des Jeux des îles de l’ocean Indien (JIOI) en juillet 2019. Il se situe dans le centre de Curepipe. Le coût des travaux pour la rénovation était de Rs 94 9 millions. Mais, lors de la finale de foot des JIOI, ce terrain était impraticable et a fait polémique par rapport à la rénovation du site. Du côté de la mairie, on soutient que la maintenance de ce terrain de foot tombe sous le ministère de la Jeunesse et du Sport.

14 centres de vote pour 46 260 électeurs : Les centres de vote et le nombre d’électeurs
1 St-Esprit Roman Catholic Aided School  4365
2 Wootun Government School 3129
3 St-Jean Bosco Roman Catholic Aided School 4771
4 Open University Of Mauritius (ex-MBC) 2335
5 Ste-Thérèse Roman Catholic Aided School 3965
6 Notre-Dame de la Confiance Roman Catholic Aided School 3837
7 Camp Caval Community Centre 1044
8 Robinson Road Government School 4448
9 James Toolsy Government School 6213
10 Cité Atlee Government School 5334
11 La Brasserie Community Centre 779
12 Dubreuil Government School 1875
13 Midlands Government School 2138
14 16ème Mille Community Centre 2027
  Total 46260

Micro Trottoir

Lohun Ragunandan de Résidence Atlee : «Pas de suivi sur des développements en cours»

Lohun Ragunandan

Dans la ville, il y a des développements, mais parfois, ce n’est pas là où il le faut. Outre, il n’y a pas de suivi sur les développements en cours. Par exemple à Résidence Atlee, il y a eu l’installation de lampadaires  sur le terrain de foot, mais le terrain a été abîmé, à cause des travaux. La Résidence St-Luc se trouve à quelques mètres de là et il n’y a rien pour les jeunes de cette région. Des négociations ont eu lieu avec le précédent gouvernement du PTr, mais le projet n’a pas été abouti.

Zaïd Sayfoo de Camp Caval : «Il n’y a pas eu de développements»

Zaïd Sayfoo

Il n’y a pas eu de développements dans la ville. Ce qui est le plus déplorable, c’est l’état des routes. Je suis chauffeur de taxi et je sais de quoi je parle. Il n’y a qu’à voir la route qui mène vers Résidence Malherbes et Robinson qui nécessitent réellement un ré-asphaltage. 

Anil Doobareede de Dubreuil : «Les autorités sont à notre écoute»

Anil Doobareede

Dans cette localité, il y a eu le réaménagement du terrain de football et certaines routes ont été asphaltées. De plus, des lampadaires ont été installés. Nous sommes un petit village retiré, mais, malgré tout, lorsque nous faisons appel aux autorités elles répondent présentes. 

Léo Féliciane de Résidence Malherbes : «Il y a eu plusieurs changements positifs»

Léo Féliciane

L’ascension au niveau des infrastructures durant les trois dernières années est extraordinaire surtout pour les loisirs. Depuis que le ministre sortant Stephan Toussaint a été élu en 2014, il y a eu plusieurs changements. Pour les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) 2019 ; les jeunes étaient bien impliqués. Depuis quelques mois, il y a eu la construction d’un complexe sportif qui va très vite et sera un vrai point fort pour les habitants.

Julie Puresh, une habitante de Curepipe : «Une certaine satisfaction»

Julie Puresh

Au sein de la ville, j’ai pu constater qu’il y a eu quelques changements. Le marché a été réaménagé et les deux jardins de la ville ont été rénovés. Les deux jardins dont le jardin Botanique et le jardin Paul et Virginie dans le centre-ville ont eux aussi subi un « relooking ». Ils sont plus sécurisés avec les barrières qui ont été installées et c’est beaucoup plus familial qu’auparavant avec l’installation des bancs. Enfin, l’hôtel de Ville est en rénovation après des années d’abandon, dans l’ensemble, c’est pas mal. Attendons maintenant pour voir les travaux du Metro Express.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !