Législatives 2019

Circonscription No 10 : Navin Ramgoolam : un leader à terre

Navin Ramgoolam a toujours régné en maître au no. 5 (Pamplemousses-Triolet) jusqu’au raz-de-marée de L’Alliance Lepep en décembre 2014 où il est platement battu. Le leader du PTr décide alors de migrer ailleurs, soit au no. 10 (Montagne-Blanche/GRSE) pour les législatives de 2019. Mais l’herbe n’a pas été verte là aussi pour lui. Il mord de nouveau la poussière en se plaçant en 4e position. Après le fâcheux épisode du no. 5, le leader du PTr voit de nouveau rouge et est terrassé.

Contre lui, il y avait un certain Vikash Hurdoyal, celui-là même qui s’était classé en septième position avec 9775 voix législatives de 2014 sous la bannière du parti Réveil des Jeunes. Il est vite récupéré par le MSM qui voit en lui un élu sûr au no. 10. Avec raison, car non seulement il sort en tête de liste en 2019, mais charrie dans son sillage ses deux autres colistiers tout en laissant en bordure de route un leader des Travaillistes qui n’en revenait pas. Et pourtant…

MSM no10

Contre toute  attente, c’est dans l’après-midi, soit aux alentours de 15h00, que le décompte des bulletins de vote a débuté au no. 10. Cela, car le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, a demandé au Returning Officer que les boîtes qui contenaient les urnes ne soient pas ouvertes d'un seul trait. Du coup, tous les autres candidats n'ont eu d'autre choix que d'accepter, malgré leur agacement évident. Tous les candidats étaient accompagnés de leurs principaux agents. Ils ont tous veillé au bon déroulement du décompte des bulletins de vote. 

Les agents de l'Alliance Nationale, de l'Alliance Morisien et du MMM étaient en masse à l’intérieur de l'école Ramnarain Roy à Bel-Air. La tension était palpable au début du décompte. Par la suite, ce sont les traits des candidats de l'Alliance Nationale qui en disaient long. 

C’est finalement vers 17h45 que le premier pointage sur 2200 votes a eu lieu. Les deux candidats de l'Alliance Morisien, a savoir Vikram Hurdoyal et Zahid Nazurally, étaient en tête suivi du leader des rouges, Navin Ramgoolam. 

Avant d’avoir le deuxième pointage, les partisans étaient en train de jubiler et les pétarades se faisaient entendre à l'extérieur du centre de vote. Ils réclamaient que Navin Ramgoolam sorte de l'école. Vikram Hurdoyal a, à plusieurs reprises, demandé aux sympathisans de rester calmes afin que les officiers puissent faire leur travail. 

Vers 20h20, avec le deuxième pointage, les trois candidats de l'Alliance Morisien étaient en tête. Vers 20h30, l'hélicoptere de la police a fait son apparition pendant cinq minutes avant de partir. Peu à peu, les sympathisans de l'Alliance Morisien ont agrée à la demande des candidats vainqueurs pour un appel au calme alors que ceux de l'Alliance Nationale avaient déjà quitté les lieux. 


Reactions

Vikram Hurdoyal de l’Alliance Morisien : « Nous avons travaillé très dur »
“Mo ti promet Pravin Jugnauth ki mo pu fer mo mieux pu gagne sa élection-la. Nu ena ene bon bilan de ban développement dans sa region-la”, se réjouit Vikram Hurdoyal.

« Je remercie l’électorat de m’avoir fait la confiance et je ferai de mon mieux  pour servir le peuple », conclut-il.


Zahid Nazurally : « Nous étions confiants d’une victoire »
Candidat pour la premiere fois, Zahid Nazurally se dit très heureux d'avoir été élu. Il remercie ses partisants pour leur confiance. « C'est avec la grâce de Dieu que j'ai réussi. Nous étions confiants d'une victoire écrasante. Ma reussite démontre que les jeunes ont toujours un intérêt dans la politique », dit-il.


Vinay Koonjul: "Je reste à la disposition de mon électorat"
Vinay Koonjul, candidat du MMM, dit respecter la décision de l'electorat du no. 10. « Le choix a été fait par une majorité. Même si je ne suis pas élu, je reste à la disposition de mon électorat s'il a besoin de moi », avance-t-il.


Faits marquants

Ramgoolam exigeant et méfiant 

Le dépouillement des bulletins de vote a été très perturbé à la Ramnarain Roy Government School à Bel-Air. Dès le début de l'exercice, le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam a souhaité être présent à l'ouverture des scellés des urnes. 

Les bras croisés comme une sentinelle, les yeux perçants, il a minutieusement surveillé toute les opérations. Tandis que les candidats de l'Alliance Morisien prenaient leur mal en patience. Résultat : les bulletins ont été distribués dans les salles de vote avec plusieurs heures de retard. Le décompte a débuté vers 15h00. 

Cependant, avant meme le début du decompte, les dès étaient jetés. Les candidats de l'Alliance Morisien ont eu vent des bulletins en leur faveur. Dès lors, c’est la décrispation pour Vickram Hurdoyal et Zahid Nazurally. Ils affichent le sourire et commencent même à s’échanger des blagues. Le seul candidat de l'Alliance Morisien qui gardait tout son sérieux était Sunil Bholah. Il sait dèjà que ce sera du botte-à-botte Navin Ramgoolam et lui. Toutefois, il retrouvera le sourire en fin d'après-midi quand  les premiers résultats tombent. 

De son côté, c'est le branle-bas de combat pour le Parti travailliste. Navin Ramgoolam paraît être très inquiet des résultats. Il mobilise tous ses agents et fait la tournée de toutes les salles de dépouillement. Il ne laisse échapper aucin detail et demande même à vérifier les 'reserves ballots' (ndlr: les bulletins non validés)

Il se permet durant sa tournée des salles de régler certains comptes  avec son colister Jim Seetaram . Tandis que son autre colistier Reza Saumtally a disparu des radars avant de refaire son apparition. Pendant ce temps, les chef, agents des rouges commencent à voir poindre la defaite, avec un 3-0 sans bavure. Mais Navin Ramgoolam ne s'avoue pas vaincu et maintient le rythme.

Les candidats du MMM se sont vite rendus à l'évidence. Dès que les premiers résultats partiels ont été affichés, ils ont concédé la défaite, laissant le match entre les deux alliances. Ils ont quitté l'enceinte de l'école en félicitant les candidats de l'Alliance Morisien en bons adversaires politiques.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019