Live News

Cigarettes et boissons alcoolisées : des pics de vente dans certains commerces

Les cigarettes ont connu une hausse des prix le mois dernier.

De nombreux fumeurs constituent leur stock de cigarettes. Car ils craignent une hausse des prix. La vente de boissons alcoolisées a également accusé une augmentation. C’est la tendance tous les ans. Reportage.

20% C’est la hausse enregistrée dans la vente de cigarettes dans les supérettes de Masters Express ces derniers jours. « Nous constatons que de nombreux fumeurs achètent deux paquets de cigarettes au lieu d’un », indique le secrétaire général de Masters Express, Uttam Sumaroo.  

En ce qui concerne les boissons alcoolisées, il y a eu des pics de vente durant le weekend dernier. « Nous avons enregistré des hausses de 30 % et 40 % dans la vente de certaines boissons alcoolisées. Je pense que c’est parce que c’est la fin du mois. De plus, les consommateurs préfèrent constituer leurs stocks avant le Budget parce que les prix risquent de prendre l’ascenseur », fait-il ressortir. 

Alain Saverettiar, directeur général de King Savers, abonde dans le même sens. « C’est une situation qu’on observe tous les ans à l’approche du Budget. Dans nos magasins, nous avons constaté une hausse générale de 20 % dans la vente de cigarettes et de boissons alcoolisées depuis quelques jours », indique-t-il. Par ailleurs, malgré l’augmentation dans la demande, il n’y a pas de quota imposé. « Nous avons suffisamment de stocks pour satisfaire la demande. »

Les revendeurs estiment que la hausse dans la vente des cigarettes et des boissons alcoolisées sera conséquente le vendredi 11 juin, le jour du Budget.  

Chez Ersley Self-Service à Saint-Julien d’Hotman, la vente de cigarettes et de boissons alcoolisées est plus ou moins stable. C’est ce qu’observe son propriétaire Subhash Pydatalli. « Depuis le 5 mai, les prix des paquets de cigarettes ont augmenté. Ainsi, les clients estiment qu’il n’y aura pas de hausse dans le Budget », dit-il. Idem pour les boissons alcoolisées. « Les boissons telles que Black Horse, White Diamond et Rhum de Vie ont récemment connu une hausse de Rs 3 sur chaque bouteille de 700 ml. » 

Santosh Ramnauth, président de la Shop Owners Association, est du même avis. « Les cigarettes et les boissons alcoolisées sont disponibles dans les petites boutiques. Le rhum coûte déjà plus cher depuis quelques mois. D’ailleurs, comparativement à l’année dernière, nous avons constaté une baisse dans la consommation de ces produits. Budget ou pas, il n’y a pas d’impact sur la vente », ajoute-t-il.

Par ailleurs, dans le passé, les petits commerces étaient nombreux à faire leur stock en prévision d’une hausse des prix dans le Budget. « Mais depuis trois ans, ce n’est plus le cas. Ainsi, c’est Business as Usual dans les boutiques à la veille du Budget. »

Pénurie de cigarettes et de boissons alcoolisées 

Dans certains commerces, il y a un manque de stocks de cigarettes et de boissons alcoolisées. « En effet, depuis deux semaines, les fournisseurs ont limité le volume des livraisons. Peut-être s’attendent-ils à l’imposition d’une taxe sur ces produits dans le Budget ? », estime un boutiquier.

C’est un avis que partage Santosh Ramnauth. « Nous n’avons pas toutes les marques de cigarettes dans nos boutiques », affirme-t-il. Même son de cloche pour les enseignes de Masters Express. « Depuis deux semaines, nous constatons que nous ne recevons pas la quantité de cigarettes et de boissons alcoolisées commandées. Les fournisseurs ont limité les livraisons de ces produits », soutient Uttam Sumaroo. C’est d’ailleurs la tendance tous les ans à quelques semaines du budget.  

Budgets précédents

Quelle mesure sur les cigarettes ?

2015/2016  Aucune hausse des prix 
2016/2017 Hausse de 25% des droits d’accise 
2017/201  Hausse de 10 % des droits d’accise 
2018/2019 Aucune hausse des prix 
2019/2020 Aucune hausse des prix 
2020/2021 Aucune hausse des prix 

 

Oscar Mamet, directeur de TNS Tobacco : «Nous livrons 30 % à 40 % de cigarettes de plus avant le Budget» 

Oscar Mamet, directeur de TNS Tobacco, importateur et distributeur de cigarettes est catégorique. « Il est faux de dire que le fournisseur limite la livraison de cigarettes avant la présentation du Budget. Nous livrons 30 % à 40 % de cigarettes de plus aux revendeurs à travers l’île avant la présentation du Budget», précise-t-il. Selon lui, ce sont certains commerçants qui limitent la vente.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !