Economie

CIDB et MCCI s’alignent sur les intérêts du secteur de la construction

mcci Barlen Pillay, secrétaire général de la MCCI, entouré de Nadia Daby Seesaram et Ram Bahadoor, présidente et directeur exécutif respectivement du CIDB.

Mieux servir les intérêts et les enjeux des acteurs de l’industrie de la construction. C’est dans cet esprit qu’un accord de princicpe (Memorandum of Understanding) a été signé par le Construction Industry Development Board (CIDB) et la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) dans le cadre des services offerts par le MCCI Arbitration and Mediation Center (MARC). La cérémonie  a eu lieu le vendredi 26 avril au siège du MCCI à Port-Louis.

En sus d’aider l’industrie à mieux se structurer, cet accord permettra, au CIDB de mieux jouer son rôle en tant que régulateur, facilitateur et prestataire de formation aux acteurs de la construction, notamment en matière d’arbitrage et de médiation.

« Nous ambitionnons de faire du CIDB le guichet unique du secteur de la construction », soutient Ram Bahadoor, directeur de l’organisme. Il ajoute que cet accord découle de la vision commune du CIDB et de la Chambre pour le secteur de la construction.

« L’association avec la MCCI permettra au CIDB de bénéficier de l’expertise de cet acteur dynamique du développement socioéconomique du pays pour accroître sa visibilité en tant que régulateur et prestataire de formation dans le secteur de la construction à Maurice. Grâce à cet accord, nous serons mieux habilités à développer une expertise en interne pour gérer les litiges, réclamations et conflits au sein de l’industrie », ajoute-t-il.

Les avantages sont multiples, souligne le directeur du CIDB. « Cet accord nous aidera, d’une part, à promouvoir l’utilisation de méthodes alternatives de résolutions de contentieux et litiges, en encourageant les acteurs à intégrer des clauses appropriées dans les documents contractuels couramment utilisés à Maurice. Nous mettrons également en place des formations centrées sur le sujet, à l’intention des professionnels du secteur de la construction, des consultants et des entrepreneurs, entre autres. MARC et le CIDB vont coopérer afin de mieux encadrer la formation et l’identification des professionnels qualifiés dans la gestion des litiges, réclamations et contentieux dans le secteur de la construction », ajoute-il. Le protocole d’accord sera valide pendant deux ans et sera renouvelable pour deux autres années.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !