People

Christian Nayna, Chairman d’AVS Cinematography : récit d’un parcours prodigieux

nayna Christian et Eliette venaient de se connaître, mais déjà très complices.

Christian Nayna est le doyen dans le domaine de la production d’images dans le pays. Il a commencé avec une simple caméra et aujourd’hui, il est à la tête d’un studio de production, sans doute le mieux équipé du pays. La route vers le succès a été longue, tortueuse, agréable, pleine de surprises, mais aussi ardue. Cependant, portée par sa passion, Christian a surmonté les épreuves pour faire de son entreprise une véritable institution portée au firmament de la scène de l’audiovisuel..

Christian est l’aîné d’une fratrie de 10 enfants, six garçons et quatre filles. Pendant sa scolarisation, il était enfant de chœur et aussi boy scout. Après ses études, il prend de l’emploi dans le port, assurant les fonctions de clerc en charge de la paie des débardeurs. Christian avait une qualité innée, celle de comprendre les gens et de nouer avec eux des relations cordiales. C’est pourquoi il était apprécié tant par ses employeurs que par les travailleurs eux-mêmes. Toutefois, dans l’exercice de ses fonctions, il était tiraillé, avec d’un côté ses employeurs qui n’étaient pas disposés à accepter ses bonnes relations avec les travailleurs. Ils lui ont alors conseillé de garder ses distances avec les employés, qui eux, pour leur part ne voyaient pas d’un bon œil sa proximité avec les patrons !

Pendant qu’il travaille dans le port, Christian se livre à toutes sortes d’activités. C’est ainsi qu’il décroche la ceinture marron de karaté, il joue dans l’orchestre familial et s’investit dans les œuvres sociales auprès des familles dans le port.

Jouer dans l’orchestre familial coulait de source pour Christian, car il a grandi dans l’univers de la musique. Il a commencé par jouer de l’accordéon et de la clarinette avant de passer au saxo. En tant que chanteur, il reprend les chansons d’Alain Barrière. C’est ainsi que s’est formé, avec le concours des membres de la famille Nayna, le Pepito Band.  Ce groupe célèbre de l’époque était sollicité de toutes parts, surtout pour les mariages. Il remportait un succès fou.

Le début de l’aventure audiovisuelle

naynaC’est à l’occasion d’un voyage en Angleterre pour assister au mariage d’un parent, que Christian va trouver sa voie dans l’audiovisuel sans s’en rendre véritablement compte. Comme les autres membres de la famille n’ont pas pu faire le déplacement en Angleterre, faute de moyens, Christian décide de partager ces moments de bonheur avec eux. Comment ? En filmant l’événement. C’est ainsi qu’il  achète un caméscope Super 8 qu’il utilise pour immortaliser la célébration nuptiale.

De retour à Maurice, il fait visionner le film du mariage aux autres membres de la famille. Leur réaction va le stimuler. Il va alors commencer à filmer les mariages et a été, en somme, le pionnier en la matière. Il répond encore aux sollicitations des personnes en projet de mariage en leur offrant des images exceptionnelles grâce aux équipements sans cesse renouvelés.

Au terme d’une quinzaine d’années de service dans le port, Christian Nayna fait valoir ses droits à la retraite. Il se lance en même temps dans la photographie et devient reporter d’images free-lance. Ses photos de sport sont publiées dans L’Express. Par la suite, il fera son entrée dans l’agence de publicité Publico en tant que photographe.

L’amour le frappe de plein fouet

C’est alors que, suivant toujours le cours du destin, Christian entre dans une nouvelle phase – celle-ci cruciale - de sa vie.  Il s’agit de sa rencontre avec Eliette, celle qui allait devenir son épouse. Les deux tourtereaux se sont rencontrés quand Christian planchait sur un projet pour le compte de la société qui l’employait. Il a tapé dans l’œil d’une jeune fille nommée Eliette qui travaillait pour la compagnie d’assurances Mauritius Union.  Comme elle avait d’autres ambitions que de s’occuper de la paperasse, elle demande à  une amie proche de Christian si ce dernier serait disposé à la prendre comme modèle.

Toujours prêt à considérer toute opportunité qui pourrait convenir à ses activités professionnelles, Christian accepte, surtout que le modèle en question avait été décrit en termes flatteurs. À juste titre d’ailleurs, puisqu’en voyant Eliette, Christian a eu le choc de sa vie. La description faite d’elle était très éloignée de la vérité.  La jeune fille était tout simplement sublime.

Les événements se sont ensuite enchaînés. Comme dans un conte de fées, le scénario était écrit d’avance. Eliette est engagée pour une campagne publicitaire et elle passe l’épreuve avec brio. Sa grande beauté et son port altier a été une source d’inspiration pour le jeune photographe. À la fin de la journée, les deux jeunes gens n’étaient plus des inconnus et c’est pourquoi Eliette n’a pas hésité à demander à Christian de lui montrer les photos. Cependant, Christian ne pouvait pas agréer tout de suite à la demande de la jolie demoiselle, puisque les clichés ne l’appartenaient pas. Mais tout espoir n’était pas perdu pour Eliette, Christian l’ayant indiqué qu’il serait disposé à les lui montrer ultérieurement. C’est ainsi que tous deux tombent d’accord pour se rencontrer dans un restaurant. Une fois sur place, Eliette voit avec ravissement une autre facette d’elle sur les photos.

Est-ce que c’était un coup de foudre ? Impossible de le dire avec exactitude. Toujours est-il que le courant passait déjà très bien entre les deux jeunes gens. Voilà pourquoi Eliette n’a pas hésité à demander à Christian le jour même de ce premier rendez-vous de prendre des photos du mariage de son frère qui allait avoir lieu le lendemain. Christian a accepté et il a rempli son rôle à merveille, comme il sied à un professionnel. Durant cette même soirée, les deux jeunes gens ne se sont pas quittés d’une semelle tant et si bien qu’ils se sont retrouvés souvent dans les bras l’un de l’autre sur la piste de danse.

À la fin de la réception, Christian a proposé à Eliette et à sa mère de les ramener chez elles, à Vacoas. Pour sa part, il n’a pas pu regagner son domicile à cause de la subite tempête électrique d’une rare violence, ce qui rendait la route dangereuse. Heureux coup du destin ! Les deux femmes ont alors proposé à Christian de passer la nuit chez elles dans la chambre du frère d’Eliette qui était libre. Depuis ce jour, Christian et Eliette ne se sont plus séparés.

De son côté, la maman de Christian était intriguée par les absences fréquentes de son fils… C’était contraire à ses habitudes, sans oublier que ses vêtements disparaissaient de son armoire ! Ayant compris que c’était du sérieux entre les deux jeunes gens, la maman de Eliette les a expliqués qu’il était mieux de mettre un terme à cette situation ambigüe et qu’il fallait régulariser cette situation.

C’est ainsi que la date du mariage est fixée au 30 décembre, mais la nature joue au trouble-fête et l’événement est reporté au 3 janvier. Puis, comme dans un rêve, le couple coule des jours heureux. Tout lui réussit. La société de Christian, AVS Production, a le quasi-monopole de la production des films publicitaires et dans la réalisation des films de mariage. Puis, vient la naissance d’un beau garçon.

nayna
Le boulot se poursuit aussi au bureau.

Quand le malheur frappe

Mais un tel bonheur peut-il durer ? À croire que non, car un terrible événement inattendu va venir bouleverser la vie du couple. Thierry, leur fils de cinq ans, est touché par une étrange maladie. Son état de santé ne cessant de s’aggraver, Christian et Eliette, alarmés, l’ont emmené d’urgence dans un centre hospitalier à Singapour. La maladie de Thierry s’est révélée rebelle à tous les traitements et le petit ange a poussé son dernier souffle deux mois malgré tous les efforts désespérés de ses parents et du personnel soignant de le sauver. Un événement douloureux qui n’a pas été apaisé malgré l’immense vague de sympathie le jour des funérailles de Thierry.

Comme le malheur ne vient jamais seul, le couple fait face à une situation chaotique. Les activités d’AVS battent de l’aile et les employés sont aux abois. Malgré tout, le couple a survécu, mais rien ne sera jamais plus comme avant avec le départ prématuré du petit Thierry.

Événement inattendu

Les beaux jours sont de retour peu après quand Eliette se rend compte qu’elle est enceinte. Cette fois-ci encore, il s’agit d’un garçon. Prénommé Damien, il ressemblera à deux gouttes d’eau à Thierry au fur et à mesure qu’il grandit. On se plait au sein de la famille Nayna  à faire la comparaison entre les deux enfants à partir de la collection des photos disponibles.

Il n’y a pas l’ombre d’un doute : Thierry est revenu. Réincarnation ? Ce qui semble bien en être le cas… Elles sont nombreuses, ces personnes qui croient qu’un enfant décédé en bas âge revient au sein de sa famille. 

Quand une maison hantée vous veut du mal…

La vie suit son cours et Christian et Eliette ont l’opportunité de s’installer dans une très belle maison située à St Pierre. Ils ont le coup de cœur pour cette résidence située sur un grand terrain. Aidé par l’ensemble du personnel d’AVS Production, le déménagement se déroule sous les meilleurs auspices.

L’enthousiasme du couple faisait tellement plaisir à voir que certains employés d’AVS Production ont gardé le silence sur le terrible secret qui entourait cette belle maison… Dans le passé, c’était la résidence d’un pilote de ligne qui s’est donné la mort en ces lieux.  Ce décès explique-t-il pour autant les étranges phénomènes à venir ? Le soir, Damien n’arrivait plus à dormir et pleurait sans raison. Les lumières s’allumaient et s’éteignaient d’elles-mêmes, suivies de bruits étranges. Christian subira les attaques des forces obscures qui s’acharnaient sur lui, l’étouffant. La seule personne épargnée est Eliette. Il était évident que Damien et Christian étaient considérés comme des intrus.

Puis, un étrange accident va survenir et persuader la famille à fuir la maison. En effet, la voiture familiale verrouillée, embrayée et la manette des freins à mains activée, a dévalé la pente pour se diriger dangereusement vers Damien qui jouait dans la cour. Eliette, alarmée, a eu le temps de voler au secours de son fils. Le couple, intrigué, a parlé de tous ces incidents aux employés de AVS qui ont fini par leur révéler la terrible vérité.

Un nouveau départ

C’est finalement dans une maison à étage acquise par Christian à Coromandel que le couple prend ses quartiers. Le studio est aménagé au rez-de-chaussée. Armés d’une grande patience, Christian et Eliette reconstruisent leur entreprise. Lentement, mais sûrement, ils remontent la pente pour faire de AVS Cinemaography une success-story. Désormais, cette firme est une référence en la matière. À la pointe de la technologie, elle innove sans cesse, grâce aussi au concours des deux fils du couple, Damien et Cédric. Ces derniers sont décrits par leurs parents comme des « créateurs hors pair » à l’aise dans l’environnement de l’audiovisuel dans lequel ils sont plongés depuis leur tout jeune âge.

Christian a de quoi se réjouir. Son entreprise est considérée comme un véritable centre de formation qui produit des techniciens chevronnés et ayant fait leur chemin dans le secteur de l’audiovisuel. Il est heureux de se trouver à la tête d’une entreprise qui continue à faire des émules. « Nous créons et les autres suivent et c’est bien qu’il en soit ainsi », dira Christian Nayna, sans fausse modestie. Avec un grand rire, il avoue que son plus grand défaut c’est d’être un mauvais perdant. « C’est la raison pour laquelle je ne joue pas. Ni aux cartes ni à aucun jeu de société. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !