Faits Divers

Chez un présumé dealer à Quatre-Bornes : saisie de drogue synthétique  d’une valeur de Rs 670 000 

Veekash Beesony Les policiers ont saisi 68 doses de drogue de synthèse chez Veekash Beesony.

Une descente de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) tôt lundi matin a porté ses fruits à Quatre-Bornes. Connu de la brigade antidrogue, Veekash Beesony a fait l’objet d’une enquête minutieuse des agents de la Western Adsu. 

Depuis quelque temps, il était sous surveillance policière. Et ce, après que les hommes du chef inspecteur Jagai et de l’inspecteur Moheswa aient suspecté qu’il était un vendeur de drogue de synthèse (synthetic cannabinoids). 

Après avoir reçu une commande, le lundi 19 août, il croyait pouvoir se faire un peu plus d’argent en vendant des stupéfiants, sans être inquiété. Ne se doutant de rien, il s’est présenté sur le lieu de rendez-vous avec sa marchandise. Une fois sur place, il a vendu une dizaine de doses de synthetic cannabinoids à ses clients. Mais ses acheteurs étaient des agents de l’Adsu qui se faisaient passer pour des consommateurs de drogue.  

ted
Ted Denovan Adaken.

Une fois la transaction effectuée, les policiers ont décliné leur identité. Les déboires de Veekash Beesony ont alors commencé. Il est immédiatement placé en état d’arrestation. Sans perdre de temps, les limiers de l’Adsu effectuent une descente à son domicile à l’avenue d’Epinay, à Quatre-Bornes. 

Sa maison a été fouillée de fond en comble. Et les policiers ont saisi 68 doses de drogue de synthèse prêtes à être écoulées sur le marché, de même que 130 g de cette drogue. Selon les limiers de l’Adsu, la valeur marchande de cette drogue est estimée à Rs 670 000. 

Veekash Beesony répond d’une accusation provisoire de trafic de drogue. Il est maintenu en détention policière et devra très prochainement donner sa version des faits. 

Le samedi 17 août, un autre présumé trafiquant de drogue de synthèse a été coffré, cette fois par les agents de l’Adsu de Rose-Hill. Ted Denovan Adaken, un jeune homme, âgé de 21 ans, a été arrêté à Résidences Kennedy vers 6 h 45. Il était en possession de quinze doses de drogue de synthèse.

Le jeune homme qui habite Vacoas répond d’une accusation provisoire de drug dealing : possession of synthetic cannabinoids  for the purpose of distribution.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !