Politique

À Chemin-Grenier : Pravind Jugnauth met en garde ceux qui sèment la division

Le PM, qui a assisté à des célébrations à Chemin-Grenier mardi, a parlé de la place qu’occupe la femme dans la société et du respect qu’elle doit inspirer.

Pravind Jugnauth a lancé une énième mise en garde à ceux qui veulent semer la division à Maurice. Il a ajouté que le développement du pays et le miracle économique ne peuvent être réalisés qu’avec un peuple uni. Le Premier ministre participait aux célébrations de Divali organisées par l’Arya Sabha Mauritius à Chemin-Grenier le mardi 6 novembre.

«Pa les nou al ver plis diverzans. »  C’est l’appel lancé le mardi 6 novembre par Pravind Jugnauth, qui participait à des célébrations marquant la fête de Divali à Chemin-Grenier. Le Premier ministre a mis en garde « certaines personnes » qui veulent semer la division à Maurice. Il reste convaincu que c’est l’harmonie qui prévaut au pays qui lui confère toute sa beauté. 

Le chef du gouvernement s’est dit heureux de commémorer l’anniversaire de la mort du Swami Dayanand qui continue d’inspirer les gens. Il a aussi exprimé sa satisfaction de célébrer Divali. « Gato se lamitie ki nou done », a-t-il déclaré en expliquant que les fêtes religieuses célébrées à Maurice, qui est un pays multiculturel, sont avant tout basées sur le partage. 

La voie à suivre

Pravind Jugnauth a demandé de faire la distinction entre le bien et le mal. Raison pour laquelle il estime qu’il faut inculquer des valeurs aux jeunes le plus tôt possible et leur montrer la voie à suivre. Le chef du gouvernement a ainsi parlé de la réforme éducative qui est, dit-il, une révolution puisqu’elle prône une éducation holistique.  

Parlant de la lutte antidrogue, le Premier ministre demande à la population de « marye pike » pour dénoncer les trafiquants. « Mo fier mo piti mo papa. Mo pou kontign so konba kont ladrog… L’Union européenne a reconnu notre combat. Elle a choisi Maurice pour une conférence qui se tiendra bientôt », a-t-il annoncé. 

Pravind Jugnauth a ensuite fait le bilan des dernières opérations de l’Anti-Drug and Smuggling Unit contre la mafia de la drogue. Il a parlé du travail abattu dans ce combat. Il a réfuté les allégations de certaines personnes l’accusant de faire du cinéma. 

Le Premier ministre a conclu sur la place qu’occupe la femme dans la société et le respect qu’elle doit inspirer à chacun. Il a ensuite procédé à l’inauguration d’un Day Care Centre situé dans l’enceinte même du Babooram Foolbasseea Ashram.

Étienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale, était lui aussi présent. Il a rappelé que Divali est l’occasion de rassembler la nation mauricienne. « C’est la victoire du bien sur le mal », a-t-il dit, en ayant une pensée spéciale pour les plus démunis. Son ministère et l’Arya Sabha, a-t-il souligné, travaillent en étroite collaboration pour améliorer la qualité de la vie pour tous.