Live News

Chasse à l’homme 

La direction de Metro Express Ltd (MEL), semble-t-il, digérerait mal les critiques et les questions embarrassantes de la presse. Pis, elle irait jusqu’à chercher des boucs émissaires lorsque des informations peu flatteuses ayant trait au Metro Express surgissent dans la presse. C’est dans cette optique qu’une enquête interne a récemment été commanditée en vue d’identifier les lanceurs d’alerte (whistleblowers). Un appel à témoins a même été lancé par le Chief Executive Officer de MEL, Das Mootanah, qui demande à être informé de manière confidentielle sur les potentielles sources de « fuites ». Comble de la paranoïa, l’utilisation d’ordinateurs et de téléphones portables ne sera désormais plus autorisée lors des réunions. 
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !