People

Chantal Anthony : toujours verte et engagée à 82 ans

Sa vie se résume à aider les autres. À 82 ans, elle est toujours engagée dans le social et est une accro des réseaux sociaux. D’ailleurs, quand elle a terminé son cours en informatique, cela a fait le buzz sur la Toile. Rencontre avec une mamie qui ne laisse pas indifférent.

En voyant sa démarche, sa façon de se tenir et son aise à se prêter facilement à la pose pour la caméra, on en reste bouche-bée. Débordante d’énergie, on lui donnerait facilement 10 ans de moins. Vrai pipelette, Chantal Anthony a vu le jour sur la propriété de Beau-Champ où elle a passé son enfance entourée de ses deux frères aînés. De son enfance heureuse, elle garde tout plein de souvenirs mémorables, elle était un ‘garçon-manqué’ raconte-t-elle avec de grands éclats de rire.  « On mettait des matelas par terre et filles et garçons on jouait tous ensemble sans arrière-pensée, » confie Chantal qui était la fille unique de la famille.  « J’étais une enfant très choyée par mes parents et mes deux frères Gérard et Guy», dit-elle avec une excitation presque enfantine ses yeux s’ouvrant très grands. Elle a fréquenté l’école primaire de Grande-Rivière-Sud-Est où elle terminera brillamment sa sixième.

Récipiendaire de la petite bourse, elle continuera ses études au collège Bescherelle à Curepipe. Les meilleures années de sa vie, dira-t-elle. « Je me suis fait beaucoup d’amis au collège et j’ai vécu de très belles expériences humaines là-bas ». Elle étudiera jusqu’à la Form V.

À l’âge de 28 ans, Chantal se mariera avec André, un veuf de 37 ans et déjà père de cinq filles. Les tourtereaux se sont connus dans une fête et il ne se sont plus quittés pendant 53 ans jusqu’à la mort d’André, il y a quatre mois. De cette union sont nés deux fils. Elle a toujours eu de très bonnes relations avec ses belles-filles.  « Je ne peux m’empêcher de lâcher une larme à chaque fois que je pense à lui. C’était 53 ans de bonheur avec des hauts et des bas », confie-t-elle soudainement attristée.

Passion pour le social

chantal
Chantal et André sont restés mariés pendant 53 ans.

Son certificat de la Form V en main, Chantal fera du social pour lequel elle s’est trouvée une passion.  Elle suivra des cours de l’école ménagère où elle apprendra le travail à main comme la broderie, le tissage, etc. Elle sera même animatrice de cours aux jeunes femmes en difficulté. « Durant tout mon long parcours, on a travaillé un peu partout dans le village, on a formé beaucoup de personnes. Il y a eu une jeune femme analphabète qui s’est bien débrouillée par la suite », ajoute-elle avec fierté. Elle a aussi été machiniste dans le textile pendant des années. 

Chantal n’a jamais cessé de s’engager dans différentes activités. Difficile de résumer son parcours tant il est divers. Et aujourd’hui encore ce n’est pas l’âge qui l’arête ! Proche des femmes de par son engagement, c’est tout naturel pour elle de créer une association féminine qu’elle nommera la Dolce Vita qui veut dire douce vie.

Sans pour autant être une féministe extrémiste, Chantal a toujours pensé que l’éducation est une façon de s’en sortir pour les femmes. « Les femmes doivent être conscientes du rôle important qu’elles ont dans la société. » Et c’est pourquoi elle ne cesse d’apprendre. Elle a été suivre des cours de photographie à travers l’Université du troisième âge. Sa toute dernière réussite académique était il y a une semaine lorsqu’elle recevait son certificat pour avoir suivi un cours en informatique de base.  « Je suis aussi dans la chorale de l’université », dit-elle en fredonnant sa chanson préférée « Toutes les femmes sont belles », de Frank Michael. De par ses engagements pour la femmes, Chantal est une figure emblématique dans sa région.

La lecture et l’écriture

Chantal a encore d’autres passions, l’écriture et la lecture. Fidèle lectrice du Défi Quotidien, elle raconte que, depuis son enfance, elle voue une grande passion pour la lecture. Elle lit tout ce qui lui passe sous la main.  C’est d’ailleurs cette passion pour la lecture qui lui a permis d’écrire aussi. Depuis quelque temps déjà, elle écrit des poèmes. « Je vais bientôt faire publier mes poèmes dans un recueil, j’en ai hâte ». D’ailleurs, en ce moment même, elle fait ses démarches auprès de la MASA pour les besoins de la publication. Des concours d’écriture, elle en a participé. Elle a tout plein de médailles qu’elle a reçues lors de ses participations raflant les premiers et seconds prix.

Chantal a eu une vie remplie d’aventures, selon elle. En regardant en arrière, elle ne peut qu’apprécier la chance et la bénédiction de Dieu dans sa vie. « Le secret de toutes les réussites sont grâce à Dieu, J’ai toujours mis Dieu en premier dans ma vie », nous confie cette grand-mère comblée.
Attention : Pour la remercier de son dévouement pendant tant d’années pour son village, elle a été choisie pour porter la flamme des Jeux des îles.
« C’est une immense fierté pour moi, un souvenir que je garderais toujours. »

Notre souriante senior continue ses engagements sociaux et de vivre pleinement sa vie en toujours choisissant le bon combat. « Mon bonheur à moi est d’aider les autres. »

C’est tout le bonheur qu’on souhaite à Chantal, de toujours garder le sourire et de continuer à mettre de la lumière dans le cœur de tous ceux qu’elle rencontre…

Bio Express

• Nom : Chantal Anthony née Secondis
• Âge :  82 ans
• Habite : Rivière-des-Anguilles
• Aime : La franchise, la danse et se faire des amis
• N’aime pas : L’hypocrisie
• Plat préféré : Chips, poulet rôti avec de la mayonnaise
• Péché mignon : Chocolat
• Passe-temps : La danse, l’écriture
• Sa philosophie : Croquer la vie à pleines dents

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !