Actualités

Chagos : l’exercice de lobbying s’intensifie

Quel sort sera réservé à la base de Diego? Port-Louis attend de Londres qu’il en discute au plus tôt.

Dans le cadre des célébrations des 51 ans d’Indépendance de l’île Maurice, les ambassadeurs et haut commissaires de Maurice basés à l’étranger ont un gros travail à faire sur le plan diplomatique. L’importance de l’Union Africaine, l’allié principal du pays dans ce combat, est primordiale, de même que le soutien des autres pays amis.

«C’est pour cette raison que les ambassadeurs de Maurice en Afrique doivent tout mettre en œuvre pour maintenir la pression», indique-t-on à l’Hôtel du gouvernement.

D’ailleurs, Vijaye Lutchmun, le haut-commissaire de Maurice en Afrique du Sud, a déjà commencé le lobbying des Britanniques. Lors d’une réception dans le cadre des célébrations de l’indépendance à Pretoria, il a demandé au Royaume-Uni d’accepter l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice et de rendre l’archipel des Chagos au plus vite.

Vijaye Lutchmun a également remercié l’Afrique du Sud et l’Union Africaine pour leur soutien à la résolution de l’Assemblée Générale des Nations Unies et les auditions devant les juges de la Cour internationale de Justice.

L’objectif du gouvernement mauricien sur le plan diplomatique est clair. Il consiste à obtenir le plus grand nombre de soutiens possible à la cause mauricienne. Cela s’avère nécessaire quand le pays présentera une résolution aux Nations Unies afin que cet avis consultatif ait un statut exécutoire.

La résolution en bonne voie

Le bureau du Premier ministre, celui du ministre Mentor, ainsi que les avocats anglais représentant Maurice, menés par le Queen’s Counsel Philippe Sands, travaillent activement sur cette résolution. Toutefois, pour ne pas dévoiler ses cartes, le gouvernement mauricien ne compte pas  dire davantage sur cette initiative.

Dès qu’elle sera finalisée, elle sera transmise aux Nations Unies qui fixera alors une date, étant donné que l’organisation internationale fonctionne tout au long de l’année. À savoir que la 74e session de l’Assemblée Générale se tiendra du 17 au 30 septembre 2019 à New York. Toutefois, la partie mauricienne espère que les Britanniques reviendront à de meilleurs sentiments, et viendront à la table de négociations. Surtout que la pression médiatique sur cet avis consultatif continue de plus belle, laquelle est saluée par l’Hôtel du gouvernement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !