Live News

Chagos - Le PM : «L’expulsion des habitants et l’excision du territoire comparable à un crime contre l’humanité»

«L’avis consultatif de la Cour Internationale de Justice (CIJ) est clair et ne laisse aucun doute», a affirmé le Premier ministre mauricien, qui prenait la parole ce mercredi 22 mai à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York avant que la résolution de Maurice sur les Chagos n’obtienne un vote favorable de la plupart des pays membres des Nations Unies.

116 pays membres de l’Assemblée générale des Nations Unies ont voté en faveur de la résolution de Maurice sur le dossier Chagos, 56 pays se sont abstenus et 6 ont voté contre.
« L’expulsion des Chagossiens, accompagné de l’excision du territoire de Maurice, reste un épisode sombre de l’histoire et est comparable à un crime contre l’humanité», a déclaré Pravind Jugnauth lors de son discours. 

«Nous aurions pu espérer qu’un pays qui a un comportement qualifié de non respectueux de la loi y mette fin. Maurice a proposé de travailler en collaboration avec le Royaume-Uni pour présenter une résolution commune. Maurice est extrêmement déçu par la position du Royaume Uni», a-t-il ajouté. 
Le chef du gouvernement mauricien a tenu à faire ressortir que  le leader de l’opposition britannique, Jeremy Corbyn, respecte lui l’Advisory Opinion de la Cour Internationale de Justice. 

« La CIJ a affirmé que  le droit à l’autodétermination a été violé et que les pays membres de l’Assemblée générale ont le devoir d’aider Maurice à compléter son processus de décolonisation», a déclaré Pravind Jugnauth.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !