Actualités

Chagos : la défaite du Royaume-Uni relayé dans la presse internationale

The Guardian, Le Monde, le New York Times, la BBC… La presse internationale a largement relayé l’ampleur considérable de la défaite du Royaume-Uni devant l’Assemblée générale des Nations unies, le mercredi 22 mai 2019. Une forte majorité de 116 pays a voté en faveur de la résolution présentée par le Sénégal, au nom du groupe africain, demandant au Royaume-Uni de restituer la souveraineté sur l’archipel des Chagos à Maurice. Six pays se sont prononcés contre et 56 autres se sont abstenus. 

The Guardian est celui qui se montre le plus sévère, qualifiant la déroute du Royaume-Uni de « crushing defeat in UN vote on Chagos Islands ». Selon le journal anglais, le vote a laissé le Royaume-Uni « diplomatically isolated » et démontrerait l’impact considérablement réduit des États-Unis sur la scène mondiale. « Washington had campaigned vigorously at the UN and directly in talks with national capitals around the world in defence of the UK’s continued control of the archipelago », rappelle The Guardian. 

Ce quotidien anglais explique aussi que même si les diplomates britanniques minimisent l’impact pratique de la résolution, « it has taken a political toll ». La résolution a privé le Royaume-Uni de soutien au sein de l’Assemblée générale, recentrant ainsi l’attention sur le mécontentement au sujet de son siège permanent au sein du conseil de sécurité, selon The Guardian. « It lost its seat on the ICJ two years ago », rappelle le journal.

La BBC fait un compte-rendu plus sobre, disant que « the vote was decisive, with 115 countries standing with Mauritius ». La chaîne publique britannique indique également que les anciennes colonies ont pris une position ferme sur la question.

De l’autre côté de l’Atlantique, le New York Times estime que « the United Nations General Assembly dealt Britain an embarrassing defeat on Wednesday ». Ce quotidien américain qualifie le vote de « diplomatic showdown » remettant en question l’influence du Royaume-Uni dans des régions du monde qu’il contrôlait autrefois. Selon le New York Times, si la résolution n’est pas « binding », « it carries important weight as a barometer of world opinion ». Parlant du sort de la base militaire, le journal explique : « It is unclear what – if anything – would happen to the Diego Garcia base if the British were to ever cede sovereignty to Mauritius. » 

Le journal français Le Monde qualifie l’issue du vote de mercredi de « revers cinglant ». 

De son côté, France 24 décrit la bataille internationale de la manière suivante : « C’est à la fois le combat d’un David contre deux Goliath et une bataille pour le devenir de l’une des dernières miettes de l’Empire colonial britannique. » Le jugement émis par la Cour internationale de Justice en février dernier est qualifié de « camouflet ».

Du côté de la Grande péninsule, The Hindu et le Times of India ont tous deux mis l’accent sur le fait que l’Inde ait soutenu Maurice en votant en faveur de la résolution. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !