Live News

Ces entrepreneurs dévoilent leurs nouveaux projets pour 2019

entrepreneurs

Qui dit nouvelle année dit aussi nouveaux projets en perspective. Les PME ne sont pas en reste. Elles ont toutes un objectif : investir pour agrandir leur entreprise et augmenter la productivité. Comment procèderont-elles ? Éléments de réponse.

Vinay Kanhye : «Une nouvelle usine en avril»

vinayUn investissement de plus de Rs 6 000 000. C’est la somme qu’a investie V. Kanhye Health Foods pour la construction de sa nouvelle usine à Goodlands qui ouvrira en avril. L’entrepreneur a débuté en 2015 avec une usine au premier étage de sa maison, avec cinq employés. Depuis, son produit, le moringa, cartonne sur le marché local, et surtout à l’international. Pour répondre à cette augmentation constante de la demande, un nouveau local s’imposait.

Pour les besoins de la nouvelle usine et afin de pallier à la demande du marché, ce sont plus de Rs 2 000 000 additionnelles qui seront injectées dans de nouvelles machines. « Celles-ci optimiseront la qualité et  permettront la fabrication de produits innovants tels que les capsules de moringa, l’huile de moringa et d’autres produits de beauté », explique l’entrepreneur.

La nouvelle usine s’élèvera sur trois étages. Chaque étage sera dédié à une tâche précise et permettra un flux continu du processus de production. Les tâches telles que l’effeuillage et le lavage des feuilles seront désormais automatisées. La  lumière du jour et la ventilation naturelle  seront optimisées afin d’offrir un environnement plus confortable aux employés. De plus, les nouvelles machines permettront d’économiser l’eau et l’électricité. « Par rapport à l’Inde et l’Afrique, notre atout principal reste la qualité de nos produits et l’optimisation des coûts de production », souligne l’entrepreneur.

Pour résumer, la présente usine s’étend sur 180 m2 et a une capacité de production de 4000 boîtes d’infusion et de poudre de moringa mensuellement. La nouvelle usine, quant à elle, s’étendra sur 800 m2 et permettra d’atteindre l’objectif de l’entreprise qui est de 20 000 boîtes par mois d’ici 2020, voire au-delà de 40 000. Plus de 20 personnes seront recrutées. Pour Vinay Kanhye, l’investissement est capital pour atteindre d’autres marchés tels que le Canada, la France et l’Afrique du Sud.


Devika Gunsham : «Je compte décentraliser mes activités dans d’autres villes»

devikaElle est la directrice de l’agence de voyages Clavis Travel. Devika Gunsham pilotera en 2019 plusieurs projets en simultané. L’un d’eux est la décentralisation de son unique bureau qui se situe à Port-Louis. « Je compte m’implanter dans des endroits stratégiques tels que Curepipe, Mahébourg, Souillac et Flacq, afin d’atteindre une plus large clientèle dans l’île » fait-elle valoir. Pour ses quatre nouveaux locaux, l’entrepreneure pense investir pas moins de Rs 200 000 par bureau et Rs 300 000 dans les équipements.

Son autre grand projet est de mettre en place un service de billetterie en ligne. « Dans ce cadre, les Mauriciens n’auront plus à se déplacer. Ils pourront sélectionner parmi les packages proposés pour les différentes destinations et n’auront qu’à payer en ligne » indique-t-elle. Pour les besoins de ce nouveau service et pour l’ouverture des locaux, plusieurs employés seront recrutés.


Tariq Sohawon : «Agrandir l’usine et acheter des équipements»

tariqLe directeur général de Polytol Paints Ltd prévoit l’agrandissement de son usine à Riche Terre sur une superficie de 20 000 pieds carrés. S’ajoute à cela l’acquisition d’équipements additionnels pour augmenter la capacité de production. En matière d’investissement, Tariq Sohawon explique que 25 millions de roupies seront dédiées à l’extension de l’usine, et 300 000  US dollars à l’acquisition d’équipements de production.

Le DG fait ressortir que les projets de Polytol sont multiples et s’inscrivent dans la logique de croissance de l’entreprise. « Nous prévoyons une croissance à deux chiffres pour l’année 2019 » indique-t-il.

Pour Tariq Sohawon, la demande de la gamme de peintures pour bâtiments des marques Polycolor et Pure White est en hausse. « Cela, grâce au marketing online et offline, ainsi qu’au renforcement de notre force de vente », déclare-t-il. De ce fait, investir dans des équipements additionnels de production était nécessaire.


Waïz Lado : «L’ouverture d’un showroom pour  gagner en visibilité»

waizSon entreprise, Aquaville, propose de l’aquascaping ( création de paysages aquatiques ) ainsi que la vente d’une multitude d’équipements et de produits pour aquariums et bassins. Entre engrais et fertilisants d’aquarium, substrats, sols nutritifs, systèmes de diffusion de gaz carbonique, d’éclairage, de filtration, de stérilisateur UV, de pompes à eau et bacs de filtration d’eau, la demande ne cesse de s’accroître pour ces produits.

C’est dans cette optique que Waïz Lado lancera son plus grand projet de l’année, qui est un showroom à Bonne-Terre, Vacoas, vers la mi-septembre. « Les clients auront ainsi le loisir de choisir parmi une grande sélection d’équipements, de poissons et de produits d’ornement pour leur aquarium ou leur bassin » explique-t-il.

Plusieurs autres projets sont d’actualité pour l’entrepreneur. Ceux-ci incluent de proposer des services complémentaires tels que l’installation d’équipements pour les bassins et les aquariums, ainsi que les travaux d’électricité et de plomberie chez les clients. La multi-chamber filtration ainsi que la pompe écologique et pompe UV ciblent les grands bassins afin d’améliorer la qualité de leurs eaux. « Cette innovation aidera à garder l’eau propre, sans nécessiter de nettoyage et d’entretien réguliers », fait-il ressortir.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more