Actualités

Centres financiers : Maurice ne figure pas sur la liste noire de l’Union européenne

port-louis

La réputation de Maurice en tant que centre financier international bien réglementé est sauve. Parce que le pays ne figure pas sur la liste noire de l’Union européenne (UE) regroupant les juridictions qui ne coopèrent pas sur des enjeux fiscaux.

Dans un communiqué émis dans la soirée du mercredi 13 mars, le ministère des Finances et du développement économique explique que c’est une retombée majeure suite à l’engagement rapide que le pays a pris auprès de l’Europe pour que notre juridiction soit reconnue comme une plateforme financière de bonne réputation. Ledit engagement a été pris le 4 février dernier.

Maurice se trouve donc sur une liste de juridictions comprenant l’Australie et le Maroc. Les pays se sont engagés à prendre les mesures nécessaires afin d’être conformes aux meilleures normes fiscales internationales d’ici fin 2019. « Mauritius remains committed to uphold its adherence to international norms and best practices and the Mauritian authorities will continue to work closely with stakeholders in ensuring the good repute of the jurisdiction », affirme le ministère des Finances dans le communiqué.

Sans cet engagement et après la mise à jour de la liste noire de l’UE, Maurice aurait côtoyé les îles Samoa, Guam, Trinité-et-Tobago, les îles Vierges américaines, la Barbade, les Émirats arabes unis, les îles Marshall, Aruba, Bélize, les Bermudes, les îles Fidji, Oman, Vanuatu et la Dominique.

Le secteur des services financiers, incluant l’offshore, est un des deux principaux piliers de l’économie mauricienne. En 2019, selon les estimations de Statistics Mauritius, le secteur regroupant les activités financières et d’assurance devrait enregistrer une croissance de 5,4 %.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !