Magazine

Centre récréatif de Pointe-aux-Sables - dominos, dames et pétanques : les seniors offrent une leçon de fair-play

La première activité nationale organisée par le Senior Citizen Council (SCC) en 2020 a vu la participation des représentants des clubs de seniors aux finales des jeux de dames, de dominos et de pétanques le mercredi 12 février au centre récréatif de Pointe-aux-Sables.

Les demies finales de ces jeux avaient eu lieu en 2019 à travers l’ile et avaient déjà démontré un véritable engouement chez les seniors. Mercredi, dès 9h00 à Pointe-aux-Sables, la ferveur était de mise au vu des visages des finalistes très concentrés. Seul détail au tableau : les hommes étaient plus nombreux, mais les femmes sont, elles, plus nombreuses au sein des clubs et très actives dans d’autres concours, comme la danse, le chant ou le théâtre. Qu’à cela ne tienne, le sexe dit ‘faible’ s’était fait représenter aux jeux de dominos et de dames pour palier son absence à la pétanque.
À l’exception de ce jeu, celui de dominos et de dames, contrairement à leur nature d’‘indoor games’, s’est tenu sous la véranda de salles de spectacles du centre. D’emblée, les participants ont donné le ton qu’ils souhaitaient pour ces jeux, les équipes se formant pour chacune des disciplines et selon les clubs. La bonne humeur mêlée d’une bonne dose de passion s’ajoutaient à la frénésie. Mais, c’est au début des jeux, après que le rappel des règlements inhérents à chaque jeu, que les choses sérieuses ont commencé.

Fair-play

Les tables étaient plus animées chez les finalistes de dominos.
Les tables étaient plus animées chez les finalistes de dominos.

En fait, ce rappel était inutile, car les seniors étaient rompus à ces jeux et fidèles au sens du fair-play. Puis, des membres du SCC étaient aussi présents pour superviser ces jeux et répartir les équipes, à mesure que les joueurs se rapprochaient des derniers rounds. Petit à petit, tant chez les joueurs de dominos que chez ceux attablés devant les damiers, un silence de cathédrale s’était installé. Seules quelques réflexions provenaient des tables de dominos alors qu’aux dames, la concentration était au plus haut niveau.

Femmes et hommes affichent la même concentration  devant le damier.
Femmes et hommes affichent la même concentration 
devant le damier.

« Il ne faut même pas bouger la tête et il faut vois éloigner si vous voulez éternuer», fait observer un spectateur avec le plus grand sérieux. Car l’heure est grave. Il n’était pas question d’argent mais d’honneur, un mot qui a encore sa valeur chez les seniors. Aux dames et aux dominos, il s’agit de concentration, de stratégies et d’anticipation, mais aussi du respect des règles du jeu. « Tout est affaire de pratique, des qu’on assimile les règles, le reste appartient à la capacité des joueurs de mettre en œuvre leur expérience », explique Viraj Bagiruth, qui préside aux destinées du Day-Care Centre de L’Escalier et lui-même passionné de dames.

‘Body language’

Chez les finalistes de pétanque régnait plutôt une ambiance plutôt bon enfant, car l’intérêt était plutôt autour des deux autres jeux. Même sous-représentées, on pouvait trouver quelques femmes devant des damiers ou des dominos à la main. Aux jeux, point de différence, le même sérieux imprégnant le ‘body language’ des femmes et des hommes.

À la différence des dominos, marqués par des jargons propres à ce jeu et qui fusaient de temps à autre, le jeu de dames exige, lui, un silence quasi-religieux, afin de permettre aux joueurs de réfléchir au déplacement de leurs pions. Si un spectateur peu instruit sur ce jeu veut en comprendre l’évolution, il n’a qu’à se fier aux spectateurs, eux-mêmes des ‘spécialistes’ et qui, avec des hochements de la tete discrets, montrent des signes de désapprobation. Et c’est à la fin d’un jeu qu’on comprend qu’ils avaient raison. « Bien sûr, dit l’un d’entre eux au perdant. Il ne fallait pas bouger ce pion-là, si vous aviez bougé l’autre pion, votre adversaire n’aurait pu jouer. » Le perdant opine de la tête, déçu d’avoir mal anticipé le jeu de son adversaire. « A ce moment-là, avoue-t-il, j’ai compris que c’était un mauvais choix, mon adversaire avait déjà gagné ».

La concentration est de mise.
La concentration est de mise.

Par contraste aux finales hauts en couleurs et aux allures de carnavals organisées par le SCC, ces jeux, expliquent Ravi Patpur et Hans Seeboruth, respectivement Administrative Officer et président du conseil, ont le mérite de démontrer la diversité des aptitudes des seniors, capables de réfléchir sereinement et dans le respect à l’occasion des jeux de société. « Nous avons eu la preuve, encore une fois, que les personnes âgées sont exemplaires de conduite et capables de relever des défis », font-ils ressortir.

Gagnants-concours nationaux de dominos-pétanques-dames/2010

DISTRICT DOMINO GAGNANTS

Lower Plaines-Wilhems

Association : Club 3ème Age du Chateauneuf Jaskaran Seedoyal 1er
Association : Club Le Flamboyant Port-Louis Azad Jowahir 2e

DISTRICT DAMES GAGNANTS

Port-Louis
Association :
La Colombe SCA Michel James Maurice Lindsay Premier

Moka
Association :
Camp Thorel Old People Association Anand Sookun Second

DISTRICT PETANQUE GAGNANTS

Flacq
Association :
Association des Citoyens Age D’or Senior Citizen Nundhun Beeputh Khemraj Beeputh Ammarsingh Mundloll Premiers

Port-Louis
Association :
Club 2e Jeunesse de Roche-Bois Louis José Mezieres Remy Joe Maurice

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !