Actualités

Centre de quarantaine : manque d’eau et d’hygiène à Pointe-Jérôme

Tous ont hâte de rentrer chez eux et de dormir confortablement dans leur lit. Mais ils sont 28 personnes confinées en quarantaine, des suites de l’Operational Plan du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie, pour prévenir tout risque de contamination par l’épidémie du coronavirus, qui prolifère à travers le monde. Quid de la vie en quarantaine ? À Le Dimanche/L’Hebdo, une des personnes en quarantaine indique qu’ils sont sans eau et qu’il y a un manque d’hygiène au centre de Pointe-Jérôme. 

Le centre de quarantaine de Point-Jérôme.
Le centre de quarantaine de Point-Jérôme.

Après avoir foulé Barcelone, Milan et Dubaï, il a regagné Maurice le lundi 3 mars dernier. Il atterrit à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam, en provenance de Dubaï vers 16 h 45. 

« Dès que j’ai dit à l’officier de l’Immigration que j’ai été en Espagne, à Milan et à Dubaï, ils m’ont emmené dans une autre pièce à l’intérieur de l’aéroport. J’étais calme. Après un appel au ministère de la Santé, un médecin de l’aéroport a fait pression pour que j’aille en quarantaine, pensant que j’ai été en contact avec des Italiens pendant les 4 heures passées à Milan », raconte notre interlocuteur. 

Après deux heures à l’aéroport, il a été conduit au centre de quarantaine de Point-Jérôme. « Beaucoup de passagers toussaient à bord de l’avion dans lequel je suis venu à Maurice. Les membres de la cabine devaient écrire et informer le personnel au sol à l’atterrissage de l’avion. Nous n’étions que trois Mauriciens à bord et nous avons été mis en quarantaine, alors que les autres passagers n’ont pas été bloqués, bien qu’ils étaient sur le même vol que moi. À mon arrivée au centre de quarantaine aménagé à Pointe-Jérôme, j’ai constaté que certaines personnes étaient déjà là depuis deux ou trois jours. Et après cela, d’autres personnes nous ont rejoints. Cela n’a pas vraiment de sens, car si j’étais positif au coronavirus et que je rejoignais ces personnes arrivées en quarantaine plus tôt, elles auraient pu également être infectées, vu que le virus a une période d’incubation de 14 jours », soutient notre interlocuteur.

Des rats, des cafards….

Les insectes font partie du décor.
Les insectes font partie du décor.

Arrivé au centre de quarantaine de Pointe-Jérôme, il indique qu’il n’avait que peu de choses en sa possession. Le jeune homme ne cache pas que la première nuit en quarantaine a été plus que difficile. Surtout que les conditions des lieux, selon ceux en quarantaine, sont très médiocres en termes d’hygiène. « Nous sommes dans une chambre de cinq personnes avec un faible niveau d’hygiène. D’ailleurs, nous avons vu des rats, des cafards, des moustiques et toutes sortes d’insectes. Et que dire du nettoyage des lieux, qui ne se fait que le matin vers les 7 heures et de façon peu professionnelle pour un centre de santé ? »

Le lieu serait insalubre.
Le lieu serait insalubre.

« Nous sommes censé avoir 2 litres d’eau par personne. Mais nous n’avons reçu qu’un litre d’eau depuis hier matin (vendredi). On nous a déclaré que le gouvernement avait oublié d’en acheter. Pour le moment, à samedi 7 mars, 9 h 41, nous n’avons toujours pas plus d’eau à boire. Nous obtenons cependant de la nourriture, du thé et du pain le matin pour le petit-déjeuner », soutient notre informateur. Il indique aussi que les personnes en quarantaine n’ont pas de couverts adéquats et propres pour manger. « Maintenant, tout ce que nous espérons, c’est d’avoir plus d’eau à boire, car il y a aussi des ados et des personnes âgées », dit-il.


MOH réagit promptement

Sollicité pour une explication sur le manque d’eau et d’hygiène au centre de quarantaine à Pointe-Jérôme, un officier du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie a indiqué à Le Dimanche/L’Hebdo que des mesures ont été prises pour assurer le confort de ceux placés en quarantaine. Notamment, au niveau de la nourriture et de l’eau. Il souligne aussi que le personnel du centre s’assurera que le local est nettoyé comme il se doit au quotidien. « Nous faisons de notre mieux. Toutefois, nous demandons aussi la collaboration des personnes en quarantaine pour garder les lieux propres », dit-il. Par ailleurs, après l’intervention de Le Dimanche/L’Hebdo pour venir en aide aux personnes en quarantaine à Pointe-Jérôme, nous avons appris que c’est vers 13 h 50, le samedi 7 mars, que le ministère de la Santé a fait le nécessaire pour le ravitaillement en eau des personnes en quarantaine à Pointe-Jérôme. « Un énorme camion plein d’eau est venu et on a distribué des bouteilles d’eau », se ravit notre informateur. 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !