Actualités

CEB Fiber Net : l’opposition et Ivan Collendavelloo à couteaux tirés

Le Central Electricity Board (CEB) reste un sujet d’affrontement entre le gouvernement et l’opposition. La tension est montée d’un cran mardi 25 avril au Parlement entre le ministre de l’Energie Ivan Collendavelloo et plusieurs membres de l’opposition, qui reprochent le manque de transparence autour d’une des filiales du CEB.

Plusieurs membres de l’opposition sont intervenus sur une question qui avait initialement été posée par le député du Mouvement socialiste militant (MSM), Bashir Jahangeer, au ministre des Services publics et de l’Energie, Ivan Collendavelloo.

Ce dernier a répondu que Central Electricity Board Fiber Net Co Ltd, une filiale du CEB, a été créée le 11 octobre de l’année dernière et que c’est le CEB qui en est l’unique actionnaire. Le no 2 du gouvernement a aussi révélé qu’une somme de Rs 30 millions a été injectée dans cette filiale.

En ce qu’il s’agit des équipements, Ivan Collendavelloo a informé l’hémicycle que Rs 210 millions ont été déboursées. Cinq compagnies ont été invitées à faire part de leurs propositions à travers un appel d’offres sélectif. C’est finalement la compagnie TCI Telecom qui a décroché le contrat, après avoir répondu favorablement aux critères d’un Bid Evaluation Committee.

Avec ces éléments d’information, le député du Parti travailliste Shakeel Mohamed est monté au créneau afin de demander à Ivan Collendavelloo si Central Electricity Board Fiber Net Co Ltd avait été créée afin de ne pas répondre aux lois régissant les appels d’offres et afin d’être exemptée de toute vérification du Bureau de l’Audit.

Un argument contesté par le ministre de l’Energie, qui a fait remarquer que cette compagnie a été mise sur pied après une annonce du ministre des Finances Pravind Jugnauth l’année dernière, lors du dernier exercice budgétaire. Le no 2 du gouvernement a aussi affirmé que la création de Central Electricity Board Fiber Net avait été sujette à des débats lors de la présentation du Financial Miscellaneous Bill.

« C’est par la suite que nous avons décidé d’exempter Central Electricity Board Fiber Net de la Procurement Act comme c’est actuellement le cas avec le CEB », a-t-il précisé. Ivan Collendavelloo a aussi tenu à faire ressortir qu’une résolution a été adoptée afin d’obliger cette filiale du CEB à adopter les Procurement Rules. Il a ajouté que des discussions sont en cours avec le Bureau de l’Audit afin de décider dans quelle mesure Central Electricity Board Fiber Net pourra être auditée.

Des arguments qui n’ont pas convaincu les membres de l’opposition, qui ont clamé que la création d’une telle filiale lors du dernier Budget peut permettre à n’importe qui d’obtenir des contrats juteux sans aucune transparence.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !