Live News

CEB et CWA : entre 15 % et 30 % des ménages ont du mal à régler leurs factures  

Le nombre de personnes qui ont des difficultés à honorer leurs factures a augmenté d'à peu près 20 %, observe-t-on à la CWA

Régler ses factures d’eau et d’électricité est devenu un véritable calvaire pour certains ménages. Au Central Electricity Board (CEB) comme à la Central Water Authority (CWA), on observe une hausse en termes de factures impayées ou de retard de paiement. 

Depuis quelque temps, Anil, un chauffeur qui habite à Rose-Hill, rencontre pas mal d’obstacles pour payer ses factures d’électricité.  « Je n’avais pas pu régler mes factures pendant le dernier confinement. Du coup, elles se sont accumulées. C’est difficile pour moi de tout régler d’un coup avec les autres dépenses courantes. J’espère pouvoir payer tous les arrérages, de l’ordre de Rs 4 000, d’ici à la fin de l’année », explique ce père de deux enfants. 

Comme lui, plusieurs autres clients ont dû mal à s’acquitter de leurs factures. Une tendance qui a pris de l’ampleur depuis le début de la pandémie et les deux confinements. Un sondage conjoint de Statistics Mauritius et de la Banque Mondiale sur l’impact de la Covid-19 sur les ménages confirme ce phénomène. Selon les résultats, publiés fin mars 2021, 29 % et 20 % des ménages interrogés ont rencontré des problèmes pour payer respectivement leurs factures d’électricité et d’eau en décembre 2020 suite à des contraintes financières. 

Cette situation perdure cette année, fait remarquer l’Association pour la Protection de l’Environnement et des Consommateurs. Elle dit avoir constaté, ces derniers temps, que quatre doléances sur dix concernent les factures d’eau et d’électricité impayées. « Ces consommateurs ont trois, voire quatre mois, de retard. Ils viennent vers nous afin que nous négociions pour eux un moratoire additionnel », explique Suttyhudeo Tengur, le président de l’association. Selon lui, ces ménages n’ont pas la capacité de régler leurs factures d’un trait, car ils font face à des contraintes sur le plan financier. « Parmi ces personnes, certaines ont perdu leur emploi alors que pour d’autres, leur salaire a été diminué », ajoute-t-il.

Au niveau du CEB, on soutient qu’environ 15 % des clients ont toujours du mal à payer leurs factures dans ce contexte marqué par la Covid-19. « La situation s’est détériorée comparativement à la période pré-Covid-19 », indique l’organisme. 

Idem chez  la CWA où on l’observe aussi une certaine aggravation. « Le nombre de personnes qui sont dans l’incapacité ou qui ont des difficultés à honorer leurs factures a augmenté d'à peu près 20 %. Cela représente une hausse de l’ordre de 19 % de 2019 à 2020 et de 1,3 % de 2020 à fin août 2021 », explique Julien Dureau, responsable de la communication à la CWA. 

Pour Suttyhudeo Tengur, il faudra impérativement donner encore un moment de répit à ces clients à travers des facilités de paiement et des rééchelonnements.

CEB et CWA

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !