Live News

CEB : des projets de Rs 9 Md pour 2020

L’année 2020 s’annonce chargée pour le Central Electricity Board qui compte concrétiser plusieurs projets importants, dont les coûts avoisinent les Rs 9 milliards. 

Parmi la dizaine de projets qui figurent à l’agenda du CEB, c’est celui de la turbine à gaz qui se taille la part du lion en termes de financement, nécessitant des investissements de Rs 7 milliards. Ce projet, qui consiste à produire 120 mégawatts d’électricité, devrait voir le jour à Fort George, à Port-Louis. Shamshir Mukoon, le directeur par intérim (p.i) du CEB, précise toutefois que ce projet se fera en deux phases. « La première phase nécessitera un investissement d’environ Rs 4 milliards pour l’acquisition de deux turbines qui fonctionneront dans un premier temps au diesel. Rs 3 milliards additionnelles seront par la suite nécessaires afin que les turbines puissent fonctionner au Gaz Naturel Liquéfié (LNG) », indique-t-il, précisant que le CEB attend le feu vert du ministère des Finances avant de procéder à l’allocation du contrat.

Le Central Electricity Board se penche sur une expansion de sa ferme photovoltaïque située à Henrietta. Actuellement de 2 MW, la production devrait passer à 10 MW, soit 8 MW additionnels. Le CEB compte ainsi, à travers ce projet, augmenter la part d’énergie renouvelable dans son bouquet énergétique. « Le contrat sera bientôt alloué et les 8 MW additionnels seront produits à partir de 2021 », indique Shamshir Mukoon. Ce projet est estimé aux alentours de Rs 450 millions.

Parallèlement, le CEB a lancé un appel d’offres pour la mise sur pied de trois Gas Insulated Sub-stations (GIS). Ce projet, d’un coût de Rs 1 milliard, est financé par l’Agence Française de Developpement (AFD) et le Global Climate Fund. « Ces GIS viendront renforcer le réseau électrique et le rendre plus résistant aux intempéries, permettant par la même occasion d’intégrer davantage d’électricité provenant des énergies renouvelables au réseau, telles que le solaire », souligne Shamshir Mukoon. 

L’installation de 10 000 kits solaires, soit des panneaux photovoltaïques sur le toit des foyers des familles à faibles revenus, est aussi prévue. Ces familles bénéficieront ainsi de 50 unités d’électricité gratuitement. Le CEB dispose, pour le Home Solar Project, d’une enveloppe de 10 millions de dollars obtenue de l’Abu Dhabi Fund. « Notre objectif est d’installer 2 000 de ces kits par an sur les cinq prochaines années », fait ressortir le directeur p.i du CEB. 

Dans ce même registre, le CEB poursuit avec le plan de Small Scale Distributed Generation (SSDG) qui vise les moyens et gros consommateurs d’électricité. L’objectif est de leur permettre de produire leur propre électricité à travers l’installation de panneaux photovoltaiques. « Nous l’avons fait pour les Smart Cities et récemment pour les institutions religieuses», déclare notre interlocuteur.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !