Live News

CEB : des abonnés privés d’électricité pendant onze heures

Dans la nuit du 17 janvier, une coupure a privé des abonnés du CEB d’électricité. Ce n’est que dans la matinée du mardi 18 janvier que la fourniture a été rétablie. Les habitants de Petit-Raffray, de Cap-Malheureux, de Pavillon, d’une partie de Pereybere, de Trois Bras, d’une partie Goodlands, d’une partie de Roche-Terre et de Grand-Gaube ont été affectés.

«Du jamais-vu », disent plusieurs abonnés du Central Electricity Board. C’est à 22 h 30 qu’il y a eu cette coupure. Les habitants croyaient qu’elle allait être de courte durée. Mais ils ont attendu pendant près de douze heures avant que l’électricité revienne.

Même la hotline 132 ne fonctionnait pas convenablement, indiquent des habitants de ces régions. Mais certaines personnes ont pu avoir un préposé à l’autre bout du fil. Celui-ci a essayé de faire comprendre aux abonnés que la situation avait été rétablie.

En raison de la chaleur, la coupure était un inconvénient. « On comprend qu’il peut y avoir un souci, mais pas une si longue coupure. De plus, le CEB aurait dû informer les gens, quand ces derniers ont appelé la hotline », estime Yogesh qui habite à Petit-Raffray. 

Il a trouvé bizarre que ses voisins aient de l’électricité, mais pas lui. À Goodlands, c’est le même constat. Sur la route principale, il y avait de l’électricité, mais pas dans les routes latérales. Ravi, qui habite à Goodlands, déplore également cette situation.

Le CEB nous a fait comprendre qu’il y a eu un problème avec un transformateur. « À cause de ce problème, plusieurs zones ont été affectées dans le nord du pays. Au bout d’une heure, la réparation a été effectuée », indique un cadre de l’organisme. Mais ce n’est pas ce qu’ont constaté les abonnés concernés qui disent avoir attendu plusieurs heures dans le noir. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !