Live News

CEB : critères assouplis pour le transfert de nom après le décès d'un abonné

Le Central Electricity Board (CEB) fait marche arrière sur sa décision de déconnecter les abonnés qui n’ont pas encore effectué le transfert de nom après le décès de leur proche avant le 31 janvier prochain. Bien que le délai pour régulariser les noms sur les factures expire ce mois-ci, personne ne sera privé d’électricité si les procédures n’auront pas été complétées jusque-là. 

Si le transfert est actuellement gratuit, il sera probablement payant au-delà du 31 janvier 2021. Il faut savoir que le transfert coûte généralement Rs 750. 

Parallèlement, les critères pour effectuer le transfert ont été simplifiés. 

Plus besoin de titre de propriété ou encore de lettre signée par tous les héritiers. Faire le transfert sur les factures après le décès d’un proche requiert simplement l’acte de décès de celui-ci, la carte d’identité de la personne qui souhaite que son nom apparaisse sur les prochaines factures et une preuve d’adresse, comme un relevé bancaire. 

Si le CEB assure que personne ne sera déconnecté de la fourniture d’électricité si ce transfert n’a pu être effectué à temps, l’organisme encourage les Mauriciens qui sont dans cette situation à se régulariser en se présentant à l'un de ses bureaux entre 8 h 30 et 16 heures, du lundi au vendredi. 

Cette décision du CEB de régulariser les noms sur les factures fait suite à une mise à jour de ses données.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !