Xplik ou K

Cauchemar d’un opérateur touristique : il achète un bus qui reste immobilisé 

Selon les dires du proprietaire, la carosserie aurait été mal placée.

Un contrat avec une compagnie hôtelière en péril et un remboursement de prêt bancaire en souffrance. C’est la situation dans laquelle se retrouve Yogesh depuis qu’il a fait l’acquisition, le 6 mars 2019, d’un bus de 61 places pour lui permettre de poursuivre ses activités dans le secteur touristique. Le véhicule lui a couté au total Rs 3,2 millions, dont Rs1,2 million dépensée pour la carrosserie. 
Or, le véhicule n’a jamais été en état de prendre normalement la route en raison d’infiltrations d’eau persistantes. Toutes les tentatives de réparation ont été vouées à l’échec. « Pe ranze pe res kouler memm », déplore Yogesh. Le concessionnaire en a été pris à six reprises depuis la livraison. En une occasion, à la sortie du garage, la situation avait même empiré et avait échappé à tout contrôle : «Arrive ene certain l’heure zott pas kone ki zotte pou fer », dit Yogesh.

Le représentant du concessionnaire, entendu à l’antenne, a fait comprendre que l’entreprise n’a pas démissionné devant ses responsabilités et a expliqué que Yogesh lui-même avait objecté à l’installation d’un ‘frame’ de la compagnie. Yogesh tenait absolument à ce que le matériel soit acheté auprès d’un fournisseur de son choix. Sa requête a été acceptée, mais au final le résultat attendu n’a pas été obtenu.  Mais Yogesh a expliqué que les fuites ont continué non seulement au niveau des ouvertures, mais également à la partie supérieure de la structure. Il a pris des photos et réalisé des vidéos qu’il a envoyées au concessionnaire pour prouver le bien-fondé de ses affirmations. 

Pour conserver son contrat avec le groupe hôtelier, Yogesh a dû louer un autre véhicule. Mais pas sans peine : « Pe reste payer memm, comien le temps sa pou kontinuer ? », s’est-il demandé.  La dernière fois que la compagnie est intervenue, c’était à la satisfaction de tous, dit le porte-parole de la compagnie. « Nous sommes cependant disposés à revoir le problème, quitte à discuter avec Yogesh d’un éventuel remplacement de la carrosserie », a-t-il fini par annoncer.

Le concessionnaire entend donner satisfaction à Yogesh dans une nouvelle tentative de réajustement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !