Live News

Catastrophe naturelle : les sirènes pour alerter le public

inondation

Un système d’alerte nationale contre les catastrophes. C’est le but du lancement du nouveau système d’alerte qui sera mis en place dans le pays. Ce système sera utilisé pour mettre à l’abri les habitants des régions à risque. La philosophie derrière, c’est de : « prévenir au lieu de guérir ». Le ministère de l’Environnement a lancé les procédures pour un appel d’offre en vue de recruter un contractuel qui pourra mettre en place le système d’alerte.

Messagerie, communiqué et surtout les sirènes : ce sont ces moyens que compte utiliser l’Etat pour avertir le public d’un éventuel danger en cas de catastrophe. Ce sont surtout les régions en proie aux inondations, glissement de terrains, raz-de-marée, vents forts, entre autres, qui sont particulièrement concernées.

Le système d’alerte s’appuiera sur les réseaux de téléphonie mobile et fixe. L’installateur du système aura pour objectif la mise en place de l’infrastructure nécessaire. Les autorités devront être capable d’utilisées cette plateforme pour diffuser des avertissements et des alertes à un maximum de personnes en cas de catastrophe. La National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC), comprenant plusieurs organismes dont la Station météorologique de Vacoas, utilisera le système d’alerte. Les messages d’alerte seront diffusés à travers plusieurs canaux dont les réseaux de télécommunication mobile et fixe, la télévision et la radio, les sites Internet et médias sociaux, les panneaux d’affichage et les médias. D’ailleurs, des sirènes seront placées dans des régions spécifiques et retentiront en cas de danger. Le système d’alerte pourra également s’adapter aux nouvelles technologies concernant la surveillance et l’alerte.

Des équipes regroupant, environ 12 personnes travailleront pour alerter le public. Selon une source proche du dossier, le système devra pouvoir alerter les habitants des régions à risque. Le système sera opérationnel en permanence et ne devra subir aucune panne. D’ailleurs, un système d’alerte par SMS est déjà utilisé pour alerter un grand nombre du public. Le but c’est de sauver des vies et des propriétés. Avec ce système, le NDRRMC formera les habitants aux façons de se mettre à l’abri à travers des exercices de simulation.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyer-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more