Xplik ou K

À Castel : une fosse septique déborde à cause des eaux de pluie

Siegfried Madou ne cache pas son mécontentement. Cet habitant de Ganachaud Lane, Castel, indique qu’à chaque grosse averse, il lui est impossible de sortir de sa maison sans marcher dans une eau malodorante provenant de sa fosse septique. Il montre du doigt ses voisins.

«Àchaque grosse averse, le sol est saturé d’eau, ce qui cause un refoulement vers ma fosse septique. Les membres de ma famille et moi devons alors patauger dans une eau nauséabonde avec tous les risques que comporte une telle situation sur le plan sanitaire », déclare Siegfried Madou.

« Ce débordement est causé par le fait que mes voisins n’ont pas fait provision pour évacuer l’eau de pluie qui tombe sur le toit de leur maison. De fait, l’eau tombe dans le petit couloir qui sépare nos propriétés et aboutit dans ma fosse septique, d’où le refoulement dont nous sommes victimes. Quand cela se produit, impossible pour la famille d’utiliser nos toilettes », explique cet habitant  de Ganachaud Lane, Castel. 

Et d’ajouter que ces eaux putrides finissent dans les canalisations publiques pour évacuer les eaux de ruissellement. Ce qui constitue donc une menace pour la santé publique du voisinage.

Querelles

Le quadragénaire dit avoir tenté de parlementer et raisonner ses voisins : peine perdue, affirme-t-il. « Ils ne veulent rien entendre. Le ton monte bien vite lors de nos discussions et cela résulte trop souvent en querelles. Certes, je me suis plaint auprès du bureau sanitaire de la localité, mais je ne vois toujours aucune mesure prise », déplore notre interlocuteur.

Contacté par notre rédaction, le maire de Vacoas/Phœnix, Navin Ramsoondur, fait ressortir que la personne dont les eaux usées finissent par s’écouler sur la voie ou une canalisation publique est passible d’une amende. Il ajoute que des officiers municipaux se rendront au domicile de Siegfried Madou pour un constat, avant de prendre les mesures qui s’imposent. « J’invite vivement les citadins et habitants de la région à informer la mairie s’ils sont témoins de ce type de transgression, néfaste à la santé publique. »