Live News

Casino dans les hôtels : faible engouement des opérateurs

Casino

Seuls deux opérateurs ont soumis une demande auprès de la GRA pour opérer des casinos dans des hôtels, cela après près d’une année d’appel d’offres.

Annoncée en grande pompe l’an dernier, lors du budget 2018/2019, concernant, les casinos dans les hôtels, cette mesure n’attire plus trop de monde un  an après. L’idée d’introduire cette mesure, c’était d’attirer les touristes fortunées à venir au pays. De plus, l’État percevrait de l’argent grâce aux frais de licences et l’impôt sur les jeux. Tel ne pas le cas, car seuls deux opérateurs se sont manifestés. Ce sont les hôteliers qui seront les maîtres du jeu et non les Casinos de Maurice comme autrefois.

Au sein de la Gambling Regulatory Authority (GRA), on souligne que jusqu’à présent, il n’y a eu qu’un faible engouement, car seuls deux opérateurs ont exprimé leur souhait pour venir de l’avant avec ce projet. « Nous avons reçu deux applications qui sont toujours à l’étude. L’organisme mène son exercice de ‘due deligence’ et on ne sait toujours pas si une licence leur sera délivrée ou pas » explique un proche du dossier. Il ajoute que seuls les étrangers et les non-résidents auront le droit de venir jouer dans ces casinos.

Pour opérer, les promoteurs auront toutefois besoin d’un certain nombre de permis. À commencer par la licence Hotel Casino, qui coûte Rs 55 000 par an jusqu’au 30 juin 2021; et qui passe à Rs 75 000 annuellement après cette période. Ils devront détenir une Hotel Casino Operator Licence qui coûte Rs 250 000 par an jusqu’au 30 juin 2021 et qui passe à Rs 300 000 par la suite. Leur système devra être connecté au Central Electronic Monitoring System de la GRA.

Après la fermeture des casinos de l’hôtel de Trou-aux-Biches et celui du Sugar Beach, le créneau n’était plus exploité. Il était opéré par les Casinos de Maurice, société appartenant à l’État, mais ils ont dû fermer leurs portes, il y une dizaine d’années, à l’époque où les Casinos de Maurice, appartenant à la State Investment Corporation, enregistraient d’énormes pertes.

Dans les autres pays, avoir un casino dans un hôtel est une chose tout à fait normal, mais dans notre pays, il n’existe pas de casino dans les hôtels. Si les touristes chinois sont principalement friands des casinos, l’arrivée des visiteurs chinois est actuellement en baisse. L’Hôtel du gouvernement garde l’espoir, qu’une fois qu’ils auront démarré, les casinos d’hôtel atteindront vite leur  vitesse de croisière.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !