Live News

Casernes centrales : l’incendie comportait beaucoup de risques, dit Dorsamy Ayacouty

« Mo’nn ankouraz mo bann ofisie parski sete enn dife kot ti ena boukou de risk. » Déclaration de Dorsamy Ayacouty, Assistant Chief Fire Officer, ce mardi matin, 5 juillet. Il s’adressait aux membres de la presse à la suite de l’incendie qui s’est déclaré lundi vers 20 heures aux Casernes centrales, dans un entrepôt situé près des bâtiments abritant la Special Supporting Unit (SSU). 

Les locaux de la SSU Barracks et l’entrepôt ont été ravagés par les flammes. L’origine de l’incendie n’est pas connue pour l’heure. Aucun blessé n’est à déplorer. 

Selon Dorsamy Ayacootee, « pena de dife ki parey. Mo’nn redir mo bann ofisie se enn batiman istorik, zot inn kone kouma zot inn bizin travay ladan. Se enn batiman an ros, se enn dife ki peut-etre zot pa pou retrouve dan zot lavi ». 

Les pompiers, assure-t-il, se sont donnés corps et âme dans cet exercice. 

L’incendie a été maîtrisé peu avant 10 heures ce mardi matin, soit au bout de 9 heures. 

Toutefois les pompiers sont toujours sur place pour enlever les débris. Ceux de Port-Louis, Coromandel, Quatre-Bornes et Curepipe ont été dépêchés.

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !