Live News

Cas positifs et décès en hausse : grosse affluence pour la piqûre de rappel 

Malgré la longue attente, l’organisation était satisfaisante, selon des citoyens présents au centre de vaccination de Curepipe.

Le nombre croissant de cas positifs et de décès liés à la Covid-19 durant ces dernières semaines sème la psychose auprès des citoyens. Résultat : l’engouement est au rendez-vous pour les “booster doses”. Les files d’attente interminables en témoignent. D’ailleurs, depuis lundi, le maître-mot est la patience dans les différents centres de vaccination.   

Au stade James Burty David, à Curepipe, mardi, malgré la longue file d’attente, les personnes présentes prennent leur mal en patience. D’ailleurs, elles saluent l’organisation de ce centre, qui administrera 700 doses en ce jour.   

Abder Fokeera, 48 ans, de Floréal, s’y est rendu depuis huit heures. Ayant été renvoyé chez lui la veille, il a voulu, cette fois, être parmi les premiers. « C’est le deuxième jour consécutif que je reviens ici. Certes, hier, c’était un peu mal organisé. Plusieurs personnes ont été renvoyées chez elles.

Aujourd’hui, il y a un système de distribution de tickets selon le nombre de doses disponibles. Cela évite de faire perdre du temps aux autres. En sus, cela va plutôt vite », lance-t-il.  

Le quadragénaire explique que : « compte tenu de la hausse des cas positifs et de décès liés à la Covid-19, les conséquences des variants, entre autres, j’ai décidé de me faire administrer la troisième dose. »   

Même son de cloche chez le couple Gellé de Vacoas. Arline et Christian, âgés de 60 et 62 ans respectivement, conçoivent l’importance de la “booster dose” dans cette situation de crise sanitaire alarmante. 

Christophe Bertin, fait partie de ceux qui étaient réticents à la campagne de vaccination. Mais alarmé par la situation critique, il est venu pour recevoir sa première dose. 

Même engouement du côté du centre de vaccination Mon Trésor Business Gateway, Omnicane, à Plaine-Magnien. À 13 h 49, des citoyens perdent patience et montent au créneau. Cela, suite à des heures d’attente sous un soleil de plomb. Plusieurs personnes âgées ont même été prises de malaise. Le manque d’organisation est déploré. 

À Mon Trésor Business Gateway, Omnicane, Plaine-Magnien, des personnes sont montées au créneau après avoir patienté des heures.

Désiré Judex, 39 ans, de l’Escalier, est vert de colère. Il avoue être sur les lieux depuis 10 heures. « Déjà, il y a un manque d’organisation. Ceux qui sont venus faire leur première dose et leur troisième dose ont été mis ensemble. Ce qui cause un refoulement des gens. Il faudrait séparer les deux exercices. Personnellement, je suis venu faire ma première dose, car je me sens un peu obligé, suite à l’urgence de la situation. Mais ce manque d’organisation est décourageant », grogne-t-il.   

Un sentiment de colère partagé par Ashish, 34 ans, de Rose-Belle. « Une personne prend 20 à 30 minutes pour s’enregistrer chez les médecins et recevoir son vaccin. Il y a des centaines de personnes qui attendent sous un soleil de plomb et des gens qui s’évanouissent. Alors que 800 doses sont prévues pour la journée, les médecins prévoient de partir à 16 h 30 », dénonce-t-il.  

Idem chez Shamnaz Ramjan, 40 ans, de Mahébourg. Elle s’est rendue au centre de vaccination de Plaine-Magnien dans l’espoir de se faire inoculer avant son voyage. « À Port-Louis, ils m’ont dit qu’ils allaient faire le nécessaire. Aujourd’hui, une fois au centre, on me dit que je recevrais le vaccin après deux semaines. J’ai un voyage prévu dans une semaine. Je me suis déplacée, j’ai attendu sous un soleil de plomb durant des heures, sans rien manger depuis ce matin. Si je n’étais pas dans l’obligation de me faire inoculer pour voyager, je serais retournée chez moi. L’organisation est catastrophique. Le système comporte des failles qu’il faut absolument revoir », fulmine-t-elle.  

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !