Faits Divers

Cas de maltraitance : elle dit subir les violences répétées de son fils toxicomane

«J’ai agressé ma mère dans un moment de colère. » C’est ce qu’affirme Dixit, âgé de 26 ans et arrêté samedi après une plainte déposée contre lui par sa mère Kamla. Cette dernière l’accuse d’avoir été violent envers elle pour lui soutirer de l’argent. Après son arrestation, le jeune homme avait comparu devant la Bail and Remand Court. La police avait objecté à sa remise en liberté conditionnelle. 

Dixit a comparu devant le tribunal de Pamplemousses le lundi 9 juillet. Il a dû fournir une caution de Rs 4 000 pour recouvrer la liberté. Une accusation provisoire de violence domestique a été retenue contre lui. « J’ai agressé ma mère dans un moment de colère et je l’ai menacée. Je ne suis pas un toxicomane. Je regrette ce que j’ai fait et je lui demande pardon », a-t-il dit aux policiers lorsqu’il est passé aux aveux. 

Kamla, âgée de 53 ans, n’en pouvait plus du mauvais traitement que lui infligeait son fils. La violence dont a fait preuve ce dernier à son égard samedi est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce jour-là, aux petites heures, l’habitante de Plaine-des-Papayes était déjà sur pied. Cela fait deux ans qu’elle s’occupe de son mari devenu handicapé à la suite d’un accident de la route. 

Connus des services de police 

Samedi, Dixit voulait que sa mère lui remette Rs 7 000. Cette dernière était cette fois décidée à ne pas céder. Devant son refus, le jeune homme est entré dans une colère bleue. Il s’en est pris à sa mère, en vociférant. Il a brisé une bouteille de bière et a menacé de l’utiliser contre Kamla. 

Cette dernière est parvenue à lui échapper. Elle s’est rendue au poste de police. Les agents ont décidé d’intervenir. Dixit, qui est connu des services de police, a été placé en détention. 

Kamla dit craindre pour sa sécurité. « Mon fils devient incontrôlable quand il ne reçoit pas sa dose. Il travaille et dépense tout son argent dans la drogue. Quand il n’a plus d’argent, il me force à lui en donner », raconte-t-elle. Elle avance qu’il consomme de la drogue depuis longtemps.  Je lui ai dit que je pouvais l’aider à sortir de cet enfer. Il refuse de m’écouter. Lundi, après avoir payé sa caution, il est rentré à la maison. Linn dir mwa ki monn mor pou li e ki mo nepli ekziste. Ces mots m’ont beaucoup blessée. Tout ce que je veux c’est qu’il mène une vie saine », confie Kamla.