Live News

Cas de cancer détecté tardivement: pas de cover-up assure Husnoo

« Il n’y aura aucun cover up », a assuré le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, le mercredi 17 octobre lors de l'inauguration du Valérie Sénéque Breast Cancer Care Centre à Petit-Bel- Air.  

Le ministère de la Santé a initié une enquête sur le cas d’une patiente qui souffre d’un cancer, lequel a été détecté tardivement malgré que des examens réguliers ont été effectués dans un centre hospitalier. 

Le ministre de la Santé a précisé que deux officiers du ministère ont été chargés d’enquêter sur cette affaire. «J’ai parlé au personnel soignant concerné. D’autres tests seront effectués. Il est important de mener une enquête car la patiente a commencé son traitement en 2015 mais son cancer a été détecté bien après. Je rassure le public que tout sera fait dans la transparence. Nous allons par la suite décider de la marche à suivre», a précisé Anwar Husnoo.