Live News

Carburants : La Plateforme de L’Espoir réclame l’abolition « immédiate » de la taxe de Rs 2.00 sur les prix

La suspension de Boolell du Parlement, la Mauritius Investment Corporation, les données biométriques, la mort de Soopramanien Kistnen, la taxe de Rs 2.00 sur le prix de l’essence et du diesel ont été abordés par la Plateforme de l’Espoir, regroupant le MMM, le PMSD, Nando Bodha et le Reform Party.C’était ce samedi matin 24 juillet à Port-Louis.
 

Abolition de la taxe de Rs 2.00 sur le prix des carburants 

La taxe supplémentaire de Rs 2.00 par litre d’essence et de diesel applicable depuis le 1er juillet dernier a été abordée par la plateforme de l’opposition. Elle réclame l’abolition  « immédiate »  de cette mesure.  Selon Xavier-Luc Duval cette taxe représente « des centaines de millions de roupies kipe pran dan la poche des consommateurs ».

Manif de l’ACIM

La manifestation prévue par des membres de la plateforme regroupant des membres de l’Association des Consommateurs de l’île Maurice (Acim) et des ONG, entre autres le 30 juillet prochain, contre l’augmentation du prix des carburants a également été abordée par la Plateforme de l’Espoir. Paul Bérenger estime que le Commissaire de Police (CP) n’a pas le droit d’interdire «  sans rezon valab » cette manifestation. Il parle de « prétextes bancales ».
 

« Viol permanent » de la démocratie parlementaire

La suspension d’Arvin Boolell pour les huit prochaines séances du parlement a été commentée par la Plateforme de l’Espoir. Elle condamne « fortement » cette suspension.  

Selon le leader du MMM, Paul Bérenger, ce qui se passe au Parlement est un « viol permanent » de la démocratie parlementaire. La situation est « pire » que jamais. Il n’a pas ménagé le Speaker.  

Paul Bérenger déplore le fait que ministres « enn deryer lot » prendront la parole, mardi prochain sur le Social Contribution and Social Benefits Bill. Il parle de « lâcheté » du gouvernement. « Kat orater an dernyer ».
Concernant la PNQ du leader de l’opposition Xavier-Luc Duval sur la MIC mardi dernier, Paul Bérenger parle de « black-out ». « Refiz donn le mwindre ranseyman ».

Il déplore que la version finale de la PNQ ait été remise à Duval, cinq minutes avant le début de la séance parlementaire, soit à 11 h 25.Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval ajoute qu’il ne compte pas lâcher prise en ce qu’il s’agit de la Mauritius Investment Corporation (MIC). « Nou pe koz tro boku darzan », affirme Xavier-Luc Duval.
 

Données biométriques

Le jugement du Comité des Droits Humains des Nations Unies sur la question des données biométriques a été commenté par Nando Bodha. L’ex-ministre MSM est d’avis que c’est un jugement « dur » et « fort » vers l’État mauricien. Le parlementaire estime qu’il faut des « garde-fous » pour que le citoyen mauricien se sente en sécurité. « Bizin enn sistem pou protez la vie privées des Mauriciens », ajoute-t-il.

Mauritius Investment Corporation

Le leader du Reform Party Roshi Bhadain a pour sa part affirmé que la vérité éclatera sur la Mauritius Investment Corporation (MIC) Ltd. « La verite pou sorti », a-t-il affirmé.
 

Affaire Kistnen

Roshi Bhadain est revenu sur l’affaire Kistnen ainsi que la réouverture de l’enquête judiciaire par le DPP. A partir de mardi prochain, avance-t-il, « pou ena boku reponse ki la polis pou bizin donne lor fason zot pe azir ».

Elle ne va pas dans la direction qu’il faut, selon l’ex-ministre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !